❤ L’ACTU # 8 : Thomas Romano et la joie du « NIA » !

Couleur Café Citoyen

présente

❤ L’ACTU # 8 : Thomas Romano et la joie « NIA » !

 

La technique Nia

Thomas Romano est un intervenant en technique « Nia », pratique corporelle d’harmonisation du corps et de l’esprit, qui met en joie le mouvement !

Mais qu’est-ce que le « Nia » ?

Le Nia est une technique inventée dans les années 80 aux États-Unis. Cette technique est apparue en réponse à la philosophie dans le milieu du fitness « pas de douleur, pas de résultat ». Cette pratique est basée sur l’observation scientifique du corps humain, et les mouvements sont réfléchis pour engager toutes les parties du corps. Le « Nia » a pour but d’apprendre à écouter les mouvements anatomiques de son corps, et de stimuler chacun de ses membres.

Crédits photos : Thomas Romano

En effet, le « Nia » est un entraînement corporel complet, il vise à respecter le corps sans se faire mal. Cette pratique va permettre à chacun d’apporter plus à sa personnalité, d’exprimer ses émotions… 

Le Nia s’inspire de 9 formes de mouvements.

Tout d’abord, trois formes de danse, le jazz, la danse moderne et la danse Isadora Duncan. Ces mouvements de danse apportent le côté expressif et artistique du « Nia ».

Ensuite, on retrouve trois formes d’arts martiaux, le Taekwondo, l’Aikido et le Tai-Chi. Ces arts martiaux apportent le côté énergétique, force, dynamisme, ancrage de la pratique.

Enfin, le « Nia » emprunte 3 techniques d’alignement du corps, avec le yoga, la technique Alexander et la méthode Feldenkrais. Ces trois techniques sont le côté bien-être, postural du Nia.

Le Nia emprunte des aspects, des principes, des mouvements, de toutes ses pratiques et les utilise ensemble.

Les effets du Nia sur le corps

Le « N » de Nia veut dire « Neuromusculaire ». Le premier objectif du Nia est de stimuler son système nerveux, d’apprendre à bouger toutes les parties de son corps.

Le Nia est une pratique intelligente qui apporte à la personne ce dont elle a besoin. Une personne dynamique en tirera un effet relaxant, et à l’inverse une personne détendue ressentira un effet dynamisant.

Comment se passe une séance ?

Thomas donne des cours toutes les semaines, d’une durée d’une heure. Pendant le confinement, il a donné également des cours en ligne de façon à ce que tous les participants puissent continuer à pratiquer le Nia.

Les cours sont collectifs et suivent une chorégraphie adaptable pour tous. Cela commence toujours par un échauffement, suivi du corps de la séance, d’un moment où les énergies redescendent, le final se fait au sol…

Les cours sont ouverts à tous les niveaux et à tous les publics, bien qu’il n’y ait pas pour le moment de cours enfants. Il n’y a pas de niveau en « NIA », chacun fait selon son énergie, son bagage…tout le monde apprend les uns des autres dans une ambiance conviviale.

A Lyon, les lieux où Thomas donne des cours, sont « L’Atre », une école de théâtre dans le premier arrondissement, mais également aux « Subsistances », et au « Baila Conmigo » à Villeurbanne.

Louise Oremus pour CCC Média 

Partagez l'article