❤ L’ACTU # 5 : « On the Green Road »

Couleur Café Citoyen

présente

CCC L’ACTU # 5 : « On the Green Road »

et

le Festival du voyage engagé

Une association qui accompagne les aventuriers

Nous avons rencontré Lola, bénévole de l’association « On the Green Road » depuis un an. Elle est aujourd’hui chargée de communication pour le festival du voyage engagé 2020.

« On the Green Road » est une association du 7e arrondissement de Lyon. Cette association prône le voyage engagé et agit de deux façons différentes.

Dans un premier temps, l’association accompagnent les « explor’acteurs » pour réaliser un voyage engagé, en devenant acteur(rice)s de ce voyage. « On the Green Road » aide dans toutes les phases du voyage : avant, pendant et après.

Avant, l’association aide à prendre des contacts et propose des formations en journalisme, en vidéo, en montage. Pendant leur voyage, les explor’acteurs partent avec une idée, un sujet à découvrir et documentent leur voyage, dans le but de créer un film, un livre, une exposition. C’est ainsi qu’après leur voyage, en rentrant, l’association est aussi présente pour apporter un soutien, une aide logistique et un relais pour les productions.

Dans un deuxième temps, l’association agit sur la sensibilisation. A travers les retours de voyage, les projections débats, l’association tente de toucher un public intéressé de près ou de loin par la question du voyage. La sensibilisation vise à montrer à tout le monde qu’il est possible de voyager tout en étant « écoresponsable » et en construisant le monde de demain. Les personnes assistent aux projections, elles sont aussi amenées à se questionner, à réfléchir sur la thématique du film.

Le festival du voyage engagé

Bien que l’association accompagne déjà toute l’année des explor’acteurs, elle dédie un week-end complet pour présenter tous les voyages, et tout le travail réalisé.

L’année dernière le thème du festival était « Médiagissons », pour mettre en avant les médias citoyens et montrer que faire un film sur un voyage engagé c’est aussi avoir un relais médiatique.

Le festival accueille chaque année ses participants lors de projections de films, de tables rondes, de conférences, d’expositions et de découvertes en tout genre. L’idée est de partager, de se rencontrer autour de la thématique du voyage et de l’engagement.

Le festival a aussi une vocation de sensibiliser, de permettre aux personnes de venir discuter avec des explor’acteurs, découvrir les possibilités, rencontrer les personnes touchées par la question du voyage engagé. Cela permet également de toucher un public qui pourrait être amené à vouloir partir un jour en voyage.

Une édition virtuelle

La décision de faire une édition virtuelle a été difficile à prendre, car une des craintes était de se couper des valeurs de partage et de rencontre en virtualisant l’édition. Plein de questions se sont alors posées, comment les gens aller faire pour discuter ? Pour échanger ?

Le festival a alors entièrement été revu pour garder le côté « rencontre et partage ». La quasi totalité du programme a pu être numérisée, il n’y a que très peu d’éléments qui ont dû être annulés. On retrouve des projections débats, avec les films proposés via « imago », une plateforme d’accueil de documentaires et de films engagés. Une autre application utilisée « zoom » pour les discussions après les films, les tables rondes, des animateurs seront également présents pour distribuer la parole et permettre un véritable échange.

Cette édition a pour but de rassembler tous les publics même les plus âgés, ainsi les membres de l’association tout au long du festival seront présents pour aider, et guider les personnes.

L’association prévoit l’utilisation d’un maximum d’outils, tous rassemblés sur le site de la Maison de l’Environnement et sur les réseaux sociaux. Cette édition est aussi le moyen d’atteindre une audience nationale.

Vendredi 8 mai à 20h30

Début du festival, avec le film « Futur simple », un documentaire qui se déroule dans plusieurs pays du monde où les personnes sont allées voir « comment on apprend ailleurs ». Ce documentaire est centré sur l’éducation et l’enseignement à travers le monde. Samedi, le festival est ouvert toute la journée de 9h30 à 20h30, suivi d’une soirée à 21h. Le dimanche de 10h à 20h30,  clôture avec « le concert confiné ».

Pour accéder au festival, il suffit de se rendre sur le site internet de la Maison de l’Environnement de la Métropole de Lyon. Sur ce site, nous retrouvons un onglet visite virtuelle, celui-ci permet de se balader virtuellement au sein de la Maison de l’Environnement. Durant la visite vous pouvez vous diriger dans chaque salle et accéder aux événements. Par exemple la salle des confluences accueillera les projections débats.

Liste des films  projetés durant le festival :

La Voie des écolieux (Idéactes)

Regards croisés sur Terraillon

L’École du ciel (Solidream, en partenariat avec Olivier Peyre)

– Il était une fois Pikpa

Seed Tour

Inspirations citoyennes

Dekiru, c’est possible

Bon festival confiné !

Louise Oremus pour CCC Média

 

 

Partagez l'article
error1
Tweet 20