MJC de Pierre-Bénite « André Vial » -Solidarité et partage !

Couleur Café Citoyen 

Présente

La MJC de Pierre-Bénite André Vial

 

CCC Média est allé à la rencontre de la MJC de Pierre-Bénite André Vial, une association de 1966 ayant pour but de créer du lien social entre les gens par le biais d’activités et de rencontres. Nous avons échangé avec  Valérie Maguesyan, directrice du lieu, Sterenn Le Guillou, coordinatrice enfance et jeunesse et Corinne Guérin, coordinatrice d’activités et manifestations. Nous voulions en savoir plus sur l’organisation et les modifications dûes à la crise sanitaire.

 

Une association pour tous

La MJC (Maison des Jeunes et de la Culture) a comme réputation d’être destinée aux jeunes, du moins c’était le cas en 1966 où le public visé était exclusivement la jeunesse. Aujourd’hui, en 2021 la MJC propose des activités intergénérationnelles pour tous les membres âgés de 2 à 91 ans.

Cette association défend les valeurs de l’éducation populaire, c’est une association de proximité : parmi ces 400 adhérents, 75% d’entre eux habitent proche du lieu.

Beaucoup de personnes font vivre la structure : les bénévoles œuvrent dans les commissions et au sein du conseil d’administration, cinq salariées permanentes, une stagiaire, 22 animateurs techniciens d’activités (art, sport, culture…) et les adhérents.

Pour les plus jeunes (de 2 à 17 ans) 18 activités proposées : Des ateliers culturels comme le cirque, la danse, le sport, mais aussi des temps destinés à l’accompagnement scolaire des collégiens tout le long de l’année. Par ailleurs, le centre de loisirs accueille les enfants et les jeunes durant les périodes de vacances scolaires.

Programmation culturelle avec les spectacles du Chalet des artistes

Avec ces mêmes jeunes et en partenariat avec le collège du secteur, se créent également des événements culturels autour des talents des adolescents. Pour les adultes 53 créneaux horaires et 29 activités sont proposés. On y trouve de la danse, des pratiques sportives et de bien-être, culturelles et artistiques…

Le lieu est vaste, avec une salle multi-activités, un dojo pour les ateliers sportifs, un potager partagé, des arbres fruitiers, une salle pour l’aide au devoir…

Une envie de garder le contact

 La MJC s’attelle à faire vivre le bassin de vie de Pierre-Bénite.

Depuis la crise sanitaire, les activités pour les mineurs sont maintenues, ce qui est une vraie bonne nouvelle autant pour les jeunes que pour leurs parents.

Pour les adultes c’est différent, un grand nombre de cours ont dû être reportés ou adaptés autrement. L’association a voulu faire au mieux en tenant compte des besoins de tous, des disponibilités et des restrictions sanitaires. La motivation est toujours présente pour garder le lien malgré l’impossibilité de se retrouver physiquement. Beaucoup de cours sont proposés en visio (cours de Rock, Yoga, de Pilate, de Gym…).

Il est possible de participer en direct sur le même créneau avec l’animateur pour garder ses habitudes. Quand le direct n’est pas possible, ce même cours, enregistré, peut-être pratiqué chez les adhérents, à l’heure voulue par lui seul ou son entourage.

L’association a aussi mis en place des défis et des activités originales durant les confinements répétés, comme les scènes ouvertes virtuelles. Les participants envoient leurs vidéos à la MJC via Facebook et après le montage, la vidéo finale est diffusée sur la newsletter, aussi mise à disposition de la Résidence autonomie de Saint-Genis Laval et de l’EHPAD CI Bernard d’Oullins.

C’est un nouveau challenge pour la structure qui pousse l’équipe à se réinventer pour continuer d’affirmer cette volonté du vivre ensemble.

Les animatrices apprécient le fait que la MJC s’invite chez les gens !

Cette proximité donne à entrevoir le quotidien des adhérents, leurs familles, leurs amis, tout en créant de nouveaux liens.

Les retours sont excellents, les adhérents apprécient de garder ce contact et certains y trouvent un certain confort à ne pas se déplacer ou justement d’avoir leur cours à porter de leur ordinateur…


Il y a aussi des adhérents pour qui ce changement a été compliqué par manque de place, de matériels ou  raisons familiales. Pour ceux qui ne se retrouvent pas dans ces nouvelles mesures, la MJC a hâte de les retrouver comme avant. L’association garde tout de même le lien par le biais de la newsletter et reste très attentive à l’état d’esprit de ses adhérents afin de proposer les solutions les plus adaptées.

Toutes et tous restent très sensibles aux efforts réalisés  et aux dispositions mises en place.

Comme le dit Valérie Maguesyan : “Notre cœur de métier n’est pas d’être derrière un écran […] et les adhérents ont hâte de revenir, ils nous l’expriment tous les jours. »

Durant les confinements, la MJC s’est également proposée de faire les courses des adhérents les plus fragiles ainsi que de prendre de leurs nouvelles.

La MJC n’est pas qu’un catalogue d’activités mais un véritable lieu de vie. L’association démontre une volonté de se surpasser, de se réinventer continuellement, de soutenir et de créer le lien social nécessaire à tous.

Les adhérents ont également été généreux car l’année 2019/2020 s’étant interrompue courant mars, la moitié d’entre eux, n’a pas cherché à se faire rembourser, par solidarité et soutien.

Une MJC tournée vers l’avenir

Un espace dédié à l’accueil des résidences d’artistes est très prisé par les compagnies de théâtre et les groupes de musique. En contrepartie, ces derniers proposent un atelier ou un spectacle au public de la MJC, aux enfants ou aux jeunes de l’accueil de loisirs. Une manière aussi de voir l’envers du décor.

Dix compagnies de théâtre et artistes sont programmés jusqu’en juillet 2021.

Les cours en visio sont encore présents pendant quelque temps. Cet outil assez rebutant pour certaines personnes, devient petit à petit un allié.

Les visioconférences

“Prendre soin de soi” et le Café citoyen recueillent un vif intérêt une autre façon de renforcer le lien entre les personnes et de conserver une dynamique ascendante.

Tout ce qui peut se faire en présentiel est gardé comme les activités des mineurs et le jardin pour les bénévoles. Des sorties nature à la découverte du territoire et du patrimoine botanique sont également ouvertes à toutes et tous,  y compris les non adhérents, nourrir les rencontres en profitant de l’extérieur.

Le projet pluridisciplinaire « Et si tu nous disais …autrement » qui s’inscrit dans le dispositif « Quartier solidaire » se poursuit au mieux…

La MJC de Pierre-Bénite est prête à s’adapter à l’évolution de la situation. L’association prépare actuellement la programmation 2021/2022 qui est à ce jour presque terminée. Les portes restent ouvertes et l’équipe est impatiente que cette période particulière se termine afin de se retrouver comme avant.

Comme l’explique Corinne Guérin, leur métier est essentiel, pour le bien-être de toutes et tous et comme le souligne Sterenn Le Guillou, “L’homme est un être social”.

Vous pouvez retrouver les actualités de l’association sur leur site internet, leur page Facebook ainsi que pour sur leur page Instagram.

Camille Rey, rédactrice pour CCC Media