3/3 avec Rachid Benzine

Couleur Café Citoyen

présente

3/3 avec…

Rachid Benzine

 

Islamologue, politologue, enseignant

La salle est pleine. Groupes de jeunes, mères, familles et parents se sont retrouvés au centre social Georges Lévy de la Grappinière à Vaulx-en-Velin pour parler de l’islam d’hier et d’aujourd’hui.

 

3 questions, 3 réponses, 3 minutes

 

Rachid Benzine, franco-marocain à la fois islamologue, politologue et enseignant-chercheur à l’institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, se mêle à une foule aussi bien musulmane, athée que chrétienne. Une foule consciente des polémiques actuelles autour de l’islam et curieuse d’entendre cette interprétation singulière des écritures coraniques (ou plus précisément, l’herméneutique coranique).

Sans prétention aucune, ce nouveau penseur de l’islam propose une approche historico-critique, c’est-à-dire, une critique de l’évolution historique du coran et de son interprétation. Non seulement sensible aux problématiques actuelles, Benzine oriente aussi sa pensée vers les jeunes, comme peut en témoigner son livre « Le coran expliqué aux jeunes » (éditions Seuil).

Il adapte notamment son oeuvre « Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ? » au théâtre, pièce qui rend compte d’une réalité moderne : la radicalisation des jeunes. Un dialogue épistolaire s’établit alors entre un père et sa fille, celle-ci étant partie rejoindre l’Etat islamique.

« Face à la montée massive des intégrismes qui se réclament de l’islam, les croyants habités par un islam de concorde et de paix ont le souci de clamer que l’islam authentique est un islam de l’ouverture, loin des excès des ultras. »

La société française incite les croyants à se retrancher dans leur identité musulmane. Heureusement, il n’y a pas qu’une seule façon de vivre sa religion et d’être musulman.

Ana Rougier pour CCC Média