🍀 ARTI’STORY # 24 : Gregory Parreira , Citadin Filiforme !

Couleur Café Citoyen

présente

 🍀 ARTI’STORY # 24 : Gregory Parreira 🍀

 poÚte / slameur

Un poĂšte qui prĂŽne l’oralitĂ©

A la base Gregory  Ă©crit de la poĂ©sie. Il prĂŽne l’oralitĂ©, c’est comme cela, qu’il a rencontrĂ© de nombreux slameurs et les scĂšnes de poĂ©sie Ă  Lyon. Gregory s’est d’abord orientĂ© vers des ateliers d’Ă©criture avant de faire un pas vers l’Ă©criture thĂ©Ăątrale. En effet, le thĂ©Ăątre est l’un des moyens de rendre Ă  la poĂ©sie son oralitĂ© pour dire et jouer les textes plutĂŽt que de les lire.

Citadin filiforme

Lorsque GrĂ©gory monte sur scĂšne en tant que slameur, il doit se trouver un nom. Il se souvient alors d’un poĂšme Ă©crit par son oncle pour l’un de ses anniversaires, dans lequel il parlait du « filiforme poĂšte citadin ». Ainsi, Gregory dĂ©cide de garder  « le citadin filiforme » et c’est sous ce nom qu’il se prĂ©sente devant le public lyonnais.

Une envie de parler « Poésie »

Gregory imaginais et imagine encore aujourd’hui la poĂ©sie par la voix. A ses yeux, le papier est simplement un support, un accessoire, le meilleur moyen de transmettre les poĂšmes est la voix.

C’est ainsi qu’il a eu envie de monter sur scĂšne… Sur les conseils d’amis, il se lance sur les scĂšnes slam.  Gregory a longtemps observĂ© les autres slameurs, puis il dĂ©cide de se produire Ă  son tour, petit Ă  petit cela devient un vrai plaisir. Il prend ses marques et la scĂšne se rĂ©vĂšle pour lui une Ă©cole de diction, de rythme, qui lui permet de dĂ©velopper sa prosodie.

Crédit photo : Josette Vial

Pourquoi  Lyon ?

Gregory est lyonnais d’origine et c’est Ă  Lyon qu’il a tous ses amis et sa famille. De plus, le monde du slam et de la poĂ©sie est assez vigoureux Ă  Lyon, il se passe beaucoup de choses, de nombreuses personnes Ă  rencontrer, de nombreux projets en Ă©mergence, un monde artistique actif.

Sujets abordés

Lorsqu’il Ă©crit, Gregory s’inspire un peu de tout ce qui va l’Ă©mouvoir, l’interpeller. Certains sujets reviennent souvent, comme l’opposition du naturel et de l’humanitĂ©, l’impact humain sur le naturel, sa façon de vivre, de se croire un peu en dehors du naturel et de s’en sĂ©parer.

Simplement parfois, une image l’anime, exemple il filme des fourmis qui ramĂšnent leurs Ɠufs et Ă  partir de ce moment de vie, il Ă©crit un sonnet. Ces moments sont tellement fascinants que cela mĂ©rite des mots.

Des projets Ă  venir

Gregory a eu beaucoup de dates annulĂ©es pour son spectacle, mais il va bientĂŽt prĂ©voir un agenda pour les mois Ă  venir. Son spectacle se nomme « L’Alexandrin se radeau contemporain », c’est un spectacle sur sa vie, et son approche de l’Ă©criture en alexandrin.

Actuellement il innove, car il va jouer un narrateur dans une piĂšce, il va devenir un peu comĂ©dien. Cette piĂšce, il va la jouer avec une nouvelle compagnie, la Compagnie Peau-Ethique. La piĂšce se nomme « Petit Caillou » et raconte l’Ă©popĂ©e gĂ©opolitique d’un caillou de terre rare dans un tĂ©lĂ©phone portable. Pour le moment la premiĂšre reprĂ©sentation est prĂ©vue pour janvier 2021, d’autres dates vont ĂȘtre dĂ©cidĂ©es.

Louise Oremus pour CCC MĂ©dia

Crédit photo de mise en avant avec la lampe frontale: Gilbert Brun

Partagez l'article