Portrait du musicien lyonnais « Frank Berty »

Couleur Café Citoyen

présente

« Franck Berty »

Portrait du musicien Frank Berty

A l’occasion de la sortie de son premier album solo nommé Aquablues, l’équipe de Couleur Café Citoyen s’est entretenue avec le guitariste Frank Berty. Autour d’un café, l’artiste s’est confié sur ses influences musicales, imprégnées de rock britannique et de chanson française, et ses débuts sur scène…

Le multi-instrumentiste Frank Berty a accordé un entretien à l’occasion de la sortie de son premier album solo intitulé Aquablues. Cet auteur, compositeur, guitariste, bassiste et chanteur lyonnais a été membre de plusieurs groupes parmi lesquels Vytal, Eat the Dog ou encore Lagoon Bazar.

Des références musicales multiples

Depuis plus de 35 ans, Frank Berty pratique la guitare et se produit assidûment sur scène. Une de ses influences musicales, le rock anglais des années 1970 mais pas seulement. « Quand on est français, on a été beaucoup influencé par toute la musique que l’on a entendu dans son enfance. Les chanteurs de variété française ont influencé ma musique », affirme t-il. Paul Personne, Bernard Lavilliers ou Charlélie Couture représentent des références pour l’artiste. Écouter les morceaux de l’album Aquablues, c’est entendre l’histoire de chansons écrites par l’auteur tout au long de son parcours de musicien. « Je voulais démarrer un nouveau chemin, tirer un trait sur l’ancien et reprendre ces morceaux qui m’avaient accompagné toute ma vie, les réorchestrer et les présenter sur ce disque ». Une des ambitions de Frank Berty, sortir un nouvel album en 2020 avec des morceaux réécrits et un style différent de celui d‘Aquablues.

Crédit photos CCC Média

Apprendre le plaisir de jouer en public

Une des particularités de Frank Berty est de chanter en français. « J’ai mis longtemps à écrire mes propres textes », confie t-il. « Depuis que j’ai un peu plus mis en avant la voix, le chant, je me suis mis à écrire ». Parvenir à aller chercher au fond de soi les choses que l’on veut exprimer fait partie des objectifs du musicien. La confiance en soi est un atout majeur pour se produire sur scène.

« Croire en soi, cela veut dire ne pas compter sur les autres, ne pas toujours se reposer sur les autres. Si on croit vraiment en soi, on arrive à faire de belles choses », témoigne Frank Berty. Affronter le regard de l’Autre est une épreuve que le musicien se doit de surmonter s’il veut transmettre ses émotions au public. « Au début, quand je faisais de la scène, je n’éprouvais pas grand plaisir. Le stress prenait le pas sur le plaisir de jouer. A un moment, cela vous bride ». Pour un guitariste et chanteur comme Frank Berty, apprendre à maîtriser son trac lorsque l’on débute prend du temps. « Il m’a fallu plusieurs années pour être vraiment à l’aise », ajoute t-il. Quand le trac se transforme en énergie positive, le plaisir de jouer naît. Depuis, cette énergie ne l’a plus quitté.

Frank Berty sera en concert le 30 novembre 2019 à Villefranche-sur-Saône au Cabaret Rue Lirette.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site frankberty.com ou sur la page facebook frankbertyoff.

Guillaume Garcia pour CCC Média

L’interview vidéo arrive très bientôt !

Découvrir la chaîne Youtube de Franck Berty :

Partagez l'article
error0