Tania Mouraud : Exposition [DIRE]

Couleur Café Citoyen

présente

L’exposition [DIRE] de Tania Mouraud

 

Le 03 février, l’équipe de CCC Média a eu le plaisir de rencontrer Tania Mouraud à la BF15 dans le cadre de son exposition [DIRE], une exposition pleine de réflexions reflétant les engagements sociétaux de l’artiste.  

 

Une artiste accomplie aux multiples supports  

Tania Mouraud, originaire du centre de la France, était à Lyon et plus précisément à la BF15, espace d’art contemporain qui se situe 11 quai de la Pêcherie, pour son exposition [DIRE]. 

C’est une artiste accomplie qui travaille depuis une cinquantaine d’années et qui utilise surtout beaucoup de moyens différents dans son art, que cela soit la photo, la vidéo, l’ordinateur, le son, la peinture murale, etc. D’ailleurs, elle utilise plusieurs supports dans l’exposition [DIRE]. 

En plus d’exposer dans les centres d’art, les musées ou les galeries, elle fait aussi des interventions urbaines. 

Les street artistes me considèrent comme leur marraine parce qu’en 77’ j’ai fait une intervention urbaine qui a eu un très grand impact sur les jeunes d’aujourd’hui mais aussi de l’époque”.  

Crédits photos : CCC Média

Exposition [DIRE]

A cause de la crise sanitaire, cela faisait deux ans qu’ils attendaient de pouvoir faire cette exposition. 

Le titre de l’exposition est DIRE car je pense qu’à l’heure actuelle nous devons dire ce que nous avons sur le cœur”. 

L’exposition se compose principalement de deux espaces, et il y a une rupture nette et voulue par l’artiste entre ces deux espaces : 

Tout d’abord, la première pièce se nomme Aléa 718, c’est un environnement de peinture murale qui invite à une méditation sur la notion d’espace. La composition est issue d’un programme informatique et permet de ne pas rentrer dans les canons de la composition. Si la pièce s’intitule Aléa 718, c’est bien pour faire jouer le hasard, et donc pour interroger le concept d’espace, de “je suis ici” mais demain je serais ailleurs. C’est une pièce qui se veut zen où on ressent la paix. 

Dans le second espace, il y a donc une rupture nette avec l’installation vidéo qui s’appelle Pandémonium, qui est à la fois sur l’écologie, sur la destruction écologique par l’homme et qui rappelle de triste mémoire l’histoire. Pour cette vidéo, l’artiste s’est rendue en Allemagne dans la plus grande mine à ciel ouvert. C’est un lieu soit disant écologique mais où ils éventrent la terre. Les fumées de vapeur sont blanches à l’origine, mais grâce à un travail de montage, elles sont noires et ainsi, elles rappellent tristement l’histoire et dans une seconde lecture, cela rappelle aussi l’encre. Il y a donc plusieurs strates de lecture dans l’œuvre de l’artiste et c’est ce qu’elle veut en nous invitant à une réflexion. 

Il y a enfin la vidéo NEEIIN, qui a été tournée dans une grotte en Israël. Cette grotte est tapissée de plaques de marbre avec des noms et des dates en latin et en hébreux. Cette vidéo montre à quel point nous avons besoin de dire : les survivants avaient besoin d’écrire le nom des disparus car il n’y avait plus de lieu. Cela résonne fortement avec la pandémie, où pendant la première vague, on ne pouvait pas voir les morts ou les enterrer. 

 

Ainsi ce qui est important pour Tania Mouraud c’est l’expérience personnelle et surtout partager avec le spectateur une expérience commune. Elle n’aime pas parler de public car cela fait trop effet de masse, mais de « rencontres avec quelqu’un ou quelqu’une« . 

Pour elle, l’artiste a une responsabilité sociale, c’est pour cela qu’elle a fait cette exposition pour dire les choses. Elle est devenue artiste car elle a des choses à dire, et elle cherche juste à transmettre et à partager. L’émotion est au cœur de tout.     

 

L’exposition est disponible à la BF15  jusqu’au 26 mars 2022 ! 

Ouverture du mercredi au samedi de 14h à 19h et visite commentée les samedis à 15h. 

N’hésitez pas à retrouver l’artiste sur Instagram, Facebook et sur son site internet !

 

Manon, rédactrice chez CCC Média

 

Partagez l'article
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube