Nous Toutes Rhône

Couleur Café Citoyen

présente

Nous Toutes Rhône

 

À l’occasion de la marche contre les violences sexistes et sexuelles qui aura lieu ce samedi 27 novembre à Lyon, trois membres de Nous Toutes Rhône, Coline, Nora et Loreleï, nous ont reçu afin d’échanger à propos de leur collectif, de leurs actions et des mobilisations engagées par celles et ceux qui désirent du changement.

 

 

La genèse du collectif Nous Toutes Rhône

Nous Toutes Rhône a vu le jour il y a un an environ lorsque le collectif Nous Toutes Lyon a cessé son activité. Le collectif du Rhône compte 11 personnes au sein du groupe d’organisation accompagné par environ 200 militantes régulières qui se mobilisent lorsqu’une action est planifiée.

« C’est un collectif qu’on a créé il y a 1 an et qui dépend du collectif Nous Toutes national, qui articule 3 axes : l’organisation de formation, gratuite et en ligne, on forme les gens de manière gratuite, c’est ouvert à tous sur ZOOM, on a aussi le rassemblement autour de la date du 25 novembre pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles et au niveau local spécifiquement Nous Toutes Rhône travaille en partenariat pour rendre visible nos actions » Loreleï

L’objectif est d’organiser une dynamique commune avec les villes aux alentours de la métropole, avec d’autres collectifs, syndicats ou associations féministes, chose qui n’est pas toujours simple, tout en respectant la charte mise en place au niveau national.

« Au niveau national, une équipe de direction fait des choix, cette équipe est composée de militantes de la France entière, au niveau des comités locaux on est autonome tant qu’on respecte la charte. Chaque comité organise ce qu’il veut organiser tant qu’il respecte la charte ». Coline

 

crédit photos :@doniabenjannet 

 

Des actions et des mobilisations pour alerter et sensibiliser

Le 28 septembre dernier, nous avons pu participer, aux côtés du collectif, à la manifestation à l’occasion de la journée internationale de lutte pour le droit à l’IVG, organisée en partenariat avec le collectif Droits des femmes 69, regroupant les associations, les collectifs et les syndicats féministes de Lyon, avec lesquels Nous Toutes Rhône organise toutes les mobilisations les plus marquantes au cours de l’année.

« On a organisé avec elles/eux ce rassemblement car ce droit n’existe pas ou recule dans beaucoup de pays, c’était en soutien pour tous ses pays du monde ». Loreleï

Le 16 octobre dernier, le collectif lyonnais a également réalisé une action « coup de poing » intitulé « Die-in » afin de rendre hommage aux femmes victimes de féminicides ainsi qu’aux femmes trans tuées pour leur genre. Les militantes devaient tomber sur les marches du Palais de Justice des 24 colonnes, dans le cinquième arrondissement, à l’appel des prénoms des femmes qu’elles représentaient afin de leur rendre hommage et porter la voix de celles que l’on a pas entendu ou écouté. Cette action lourde de sens a permis de mettre en lumière les 102 femmes assassinées par leur conjoint ou ex-conjoint au cours de l’année ainsi que les trois femmes trans ayant connu le même sort tragique en 2021.

« C’était pour rendre hommage aux victimes et interpeller le gouvernement, on sait que 65% des femmes victimes de féminicides avaient pris contact avec la justice. C’était une action très fédératrice, pas facile pour celles qui ont participé » Loreleï

 

crédit photos :@doniabenjannet 

 

Les actions à venir

Le combat des femmes n’est pas terminé, et celui de Nous Toutes non plus, ce samedi 27 sera d’ailleurs une date assez marquante puisque plusieurs actions vont prendre place dans la ville, notamment une marche ouverte à tous.tes, contre les violences sexistes et sexuelles, qui partira de la place Bellecour à 14h.

« Le 27 novembre va être un rassemblement dans toutes la France autour de la date du 25 novembre contre les violences sexistes et sexuelles. Le but c’est que tous ceux qui se sentent concernés viennent et luttent avec nous » Loreleï

D’autres actions sont prévues ce week-end comme la distribution de flyers pour sensibiliser, la distribution des numéros d’urgence dans les points stratégiques, l’écriture à la craie de messages féministes, une démarche sympa et écolo, des quiz de rue ainsi que le déploiement de petits rubans violets aux couleurs de Nous Toutes, dans toute la métropole.

« On accroche des rubans violets pour mettre nos actions en avant et faire que les gens s’interrogent » Nora 

Ces actions nécessitent d’ailleurs du temps et des moyens notamment financiers, le collectif dispose d’une cagnotte en ligne pour pouvoir financer leurs actions et leur matériel, n’hésitez pas à participer !

Vous pouvez retrouver le collectif Nous Toutes Rhône via Instagram, Facebook et Twitter et les rencontrer ce samedi 27 novembre, à 14h place Bellecour, en vous mobilisant contre les violences sexistes et sexuelles !

Lien de la cagnotte de Nous Toutes Rhône : https://www.leetchi.com/c/mobilisation-noustoutesrhone-novembre-2021

 

Fiona, rédactrice chez CCC Média

 

Partagez l'article
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube