🍀 ARTI’STORY # 23 : David Willer, une envie de raconter des histoires !

Couleur Café Citoyen

présente

 🍀 ARTI’STORY # 23 : David Willer,

une envie de raconter des histoires ! 🍀 

 

Il Ă©tait une fois « Edgar »…

 David Willer est comédien et réalisateur lyonnais.

La premiÚre chose qui a donné envie à David de se lancer a été le cinéma.

Il commence assez jeune Ă  faire du thĂ©Ăątre,  petit Ă  petit il Ă©volue dans ce milieu, jusqu’Ă  entrer dans des compagnies thĂ©Ăątrales. Il est notamment restĂ© trois ans avec la compagnie, « Les Clownologues ». Cette troupe avait la particularitĂ© de travailler uniquement sur l’expression, il n’y avait aucun texte, aucune parole, tout se jouait sur les expressions faciales. Ce travail s’est avĂ©rĂ© trĂšs intĂ©ressant et trĂšs formateur pour le jeu des expressions.

David tente ensuite  des castings Ă  Paris, et dĂ©croche ses premiers rĂŽles dans des courts mĂ©trages indĂ©pendants. IntĂ©ressĂ© par l’audiovisuel, il souhaite rĂ©aliser ses propres projets, ses propres courts mĂ©trages.

DerniÚrement, il se professionnalise et obtient un diplÎme. Ainsi, en mars, il finit sa derniÚre année à «Atre», une école pour comédiens et acteurs lyonnais.

Crédit photos : David Willer

D’abord acteur dans des courts mĂ©trages

David tourne dans des courts mĂ©trages en tant qu’acteur.

Le premier fĂ»t le court mĂ©trage de ThĂ©o Farama, « Les NoyĂ©s », aux cĂŽtĂ©s de Patrick Descamps et Arben Bajraktaraj. Dans ce film, David meurt, noyĂ© dans une baignoire. Suite Ă  cela, le personnage de David revient hanter ses assassins, toute l’histoire tourne autour de ce fantĂŽme.

Grùce à sa formation à « Atre », David remonte sur scÚne et renoue avec le théùtre. Il joue dans la piÚce « Macbeth » mise en scÚne par Keith Farquhar, en Février 2020.

Un projet qui lui tient a cƓur

David Willer est en train de rĂ©aliser un projet, sur lequel il travaille depuis presque un an maintenant. Ce projet est un court mĂ©trage d’animation, rĂ©alisĂ© avec la technique du stop motion. Cette technique utilise l’image par image, comme une suite de photos qui toutes mises bout Ă  bout donne un film. Pour cette rĂ©alisation, il a fallu construire tous les dĂ©cors, tous les personnages, ce qui prend Ă©normĂ©ment de temps. Aujourd’hui, tous ses dĂ©cors sont quasiment terminĂ©s.

Le court mĂ©trage s’appelle « Edgar », comme le personnage Ă©ponyme qui en est le hĂ©ros. L’histoire raconte la vie d’Edgar, un vampire pas comme les autres qui se nourrit d’amour. Ce petit vampire a besoin d’amour pour survivre et le film raconte comment il va parvenir Ă  en avoir.

Sur ce projet, David travaille avec beaucoup de personnes, ce film est son premier oĂč tout le monde est rĂ©munĂ©rĂ©.

Pour chacun des personnages, un comĂ©dien vient prĂȘter sa voix. Ainsi, CĂ©dric Allard fait la voix d’un des personnages principaux. Il est connu pour sa voix dans des pub, Ă  la radio et mĂȘme dans une sĂ©rie Netflix. Lola Bassen, une comĂ©dienne fait aussi partie de l’Ă©quipe, tout comme Johan DC, avec qui il avait dĂ©jĂ  tournĂ© pour « Harrison Morgan », un film rĂ©alisĂ© par David en 2017. Enfin, Nicolas Nores  et Laurent Graziano font Ă©galement partie de l’aventure, tous prĂȘtent leurs voix aux personnages du film.

David travaille aussi avec un compositeur pour toutes les musiques, Cédric Mazoni. Une costumiÚre, Claire Brandon, réalise les costumes pour les personnages.

David commence le tournage, celui-ci risque d’ĂȘtre long en vue du nombre consĂ©quent d’images Ă  capturer.

Les courts métrages de David sont disponibles sur son site, ceux dans lesquels il joue et ceux réalisés par ses soins.

Louise Oremus pour CCC MĂ©dia

Partagez l'article