Habitat & Humanisme : contre le mal-logement !

Couleur Café 

présente

Habitat & Humanisme Rhône

une lutte contre le mal-logement

Depuis plus de 30 ans, l’association « Habitat & Humanisme » lutte contre le mal-logement en France. Fondée par Bernard Devert en 1985, elle est aujourd’hui présente sur 56 villes de France. Dans le Rhône, c’est près de 4000 personnes qui ont pu être relogées grâce à leurs actions.

Ce jeudi 10 août, Isabelle Salomon – chargée de communication à « Habitat & Humanisme » Rhône – nous a reçu dans les locaux de l’association afin de nous en dire un peu plus sur ce combat plus que jamais nécessaire…

« Le mal logement est un puits sans fond… »

La France et sa réputation de pays des Droits de l’Homme, et pourtant…

Cette année, 4 millions de personnes ont été recensées mal-logées sur le territoire Français, plus encore, près de 12 millions seraient directement concernées par le phénomène du mal-logement.

Qu’ils soient sans-domicile-fixe, retraités, étudiants, réfugiés, familles mono-parentale ou même salariés, de plus en plus d’individus se retrouvent dans une situation périlleuse face à l’habitat.

Si l’Etat semble inerte devant un tel sujet, certaines associations ont fait de cette lutte leur motivation quotidienne. Parmi elle, « Habitat & Humanisme » qui œuvre chaque jour à reloger les personnes en difficulté. Loin du simple bailleur social, elle s’ancre dans un réel rôle d’accompagnement.

Fondée en 1985 par Bernard Devert – prêtre et promoteur – l’association Habitat & Humanisme s’est au fil des années développée sur l’ensemble du territoire français et est désormais présente sur plus de 55 villes de France. Spécialiste du bien immobilier et sensible aux inégalités sociétales, sociales et économiques, Bernard Devert a su mettre en place ce projet innovant apportant tant un logement décent qu’un accompagnement et soutient à ceux qui en ont le besoin.

A la différence des bailleurs sociaux, leur fin n’est pas de donner un toit. Bien au-delà de cela, la remise des clés au locataire est pour eux seulement le début de leur action. Car, lorsque l’on a été mal-logé durant plusieurs mois/années, un soutien est souvent nécessaire pour reprendre une « vie ordinaire ».

Si un habitat décent est un premier pas vers le retour à la dignité, il n’en est pas le facteur ultime. Vivre hors « la norme » isole et fragilise, nécessitant un réel travail de reconstruction, de reprise de confiance – en soi et en l’autre.

L’association Habitat & Humanisme œuvre ainsi en équilibre entre réinsertion et humanité.

Le « triptyque » habitat-mobilité-emploi

« La ville doit être traversée par la différence, et non se développer à partir de strates monolithiques. Et là où le vivre ensemble n’est pas perceptible, il y a injustice ; l’homogénéité de l’habitat concourt à la rigidité assassine des sociétés occidentales Bernard Devert

Car chaque situation est singulière, Habitat & Humanisme répond à la demande par trois types de solutions adaptables en fonction des personnes. Elle offre ainsi en solution d’urgence près de 500 places en logement décent, principalement accordées aux réfugiés et sans-domicile-fixe. De plus, afin de « reloger pérenne » les familles qui en ont le besoin, de nombreux appartements sont décimés au sein de copropriétés dans toute la ville de Lyon. Les logements y sont, soit la propriété de l’association, soit mis à disposition par des propriétaires soucieux des maux sociaux. Enfin, des immeubles collectifs formant un réel projet social accueillent également des individus dans le besoin. Ici, les locataires ont un profil plus ciblé, avec la présence de 9 pensions de famille et 3 foyers jeunes travailleurs. Des espaces collectifs sont mis à leur dispositions pour partager et réapprendre à vivre ensemble.

Au total, c’est plus de 2000 logements proposés sur la ville de Lyon par » Habitat & Humanisme ».

Principalement situés dans des quartiers proches du centre, ils permettent aux locataires de se déplacer librement, et de se réinssérer dans la dynamique de la ville. Ils peuvent ainsi retrouver un emploi, leur permettant de rendre pérenne leur location ainsi que leur mobilité et émancipation.

De plus, ils viennent créer avec équilibre mixité sociale au sein de quartiers gentrifiés Ils redonnent à chacun place dans l’évolution du quartier et de la ville en générale. Pour que ces locataires reprennent conscience de leur pouvoir d’action. L’association s’attache ici à responsabiliser ses usagers, leurs redonner confiance, bien loin de l’assistanat et de la pitié.

Les bénévoles et partenaires, force majeure d’Habitat & Humanisme

L’antenne du Rhône emploie une centaine de salariés pour faire fonctionner l’association. Au-delà de ces emplois constants, c’est près de 500 bénévoles qui viennent chaque année soutenir leurs actions. L’appui des bénévoles permet d’accompagner singulièrement chaque locataire dans son évolution. Chacun y apporte ce qu’il peut, allant du bricolage, au cours de langue, mais surtout de l’écoute et du partage.

A côté de ses activités de relogement, « Habitat & Humanisme » Rhône développe également d’autres projets toujours dans une démarche de mixité sociale et de solidarité. Ainsi, plusieurs « Bistrot des Amis » viennent prendre place dans des quartiers de Lyon, proposant des repas à un prix moindre pour les locataires de l’association, mais également pour les habitants lambdas du quartier.

Des « Rendez-vous solidaires » sont également proposés entre locataires et bénévoles afin de créer des liens et converser dans une langue commune.

« Habitat & Humanisme » compte sur certains partenariats pour développer ses actions. Déjà proche des services de la Métropole, notamment dans le cadre du « plan grand froid » et des relogements d’urgences, elle cherche à développer ses relations avec d’autres organismes portants les mêmes luttes.

Son objectif d’ici l’an prochain ? Créer 200 logements supplémentaires sur la ville de Lyon et trouver des financements pour l’accompagnement des locataires.

En ces temps de fragilité sociale, économique, politique et sociétale, n’oublions pas que « La différence entre un jardin et un désert, ce n’est pas l’eau, c’est l’homme « .

Lucie Sancier Thebault

Site : https://www.habitat-humanisme.org/

Contact : 04 72 26 03 48

 

Couleur Café Citoyen tient à remercier tous les partenaires qui grâce à leur soutien, rendent possible le développement de CCC Média.

Média de proximité qui donnent la parole aux citoyens et acteurs de nos banlieues. 

Nos Partenaires en page d’accueil : http://ccc-media.fr/ils-nous-soutiennent/