Maraudes, Si Moi J’ai Froid !

Couleur Café Citoyen

présente

Maraudes, Si Moi J’ai Froid  !

C’est un dimanche soir, sous la pluie et les pointes de fraîcheur du début d’hiver que CCC a retrouvé l’équipe de bénévoles de l’association : »Si Moi J’ai Froid ». Le temps n’était pas pour eux un découragement,  installés vers la Part-Dieu, pour distribuer des dizaines de repas chauds, comme à leur habitude. Plus de précision sur les actions qu’ils mènent.

Une histoire de maraudes

Maraudes, Si Moi J’ai Froid, a été créée il y a six ans, sous la simple observation du manque d’aide, voire même de l’indifférence générale, face à la misère dont souffrent tant de personnes. Chouaib, un des bénévoles a bien voulu répondre à nos questions, il nous le fait également remarquer: « c’est si simple pour nous de rentrer chez nous et d’oublier tous les sans-domicile fixe que nous croisons au quotidien car nous, nous avons un toit et quelque chose à manger ». Cette indifférence révoltante, Maraudes, Si Moi J’ai Froid, a décidé de la combattre à bras le corps. 

Les premiers bénévoles se sont battus pour distribuer quelques repas, malgré un manque de contacts et de moyens à l’époque, et c’est grâce à cet acharnement que l’association grandit. Aujourd’hui, elle recense des dizaines de bénévoles, et se permet de distribuer quelque deux cents repas à chaque maraude.

En plus de leur activité de maraudes, les bénévoles préparent des kits de survie qu’ils distribuent environ deux fois par an. Ce sont des kits d’hiver, comprenant des habits chauds pour équiper ceux qui dorment dans la rue et les aider à surmonter le froid; et des kits d’hygiène, rassemblant tous le nécessaire d’hygiène (savon, dentifrice, rasoirs…) organisés pour les hommes, les femmes, et les enfants. 

Ils ont également pu organiser des voyages humanitaires à travers le monde: trois voyages ont pour l’instant été organisés, en Malaisie, au Togo, au Sénégal, et certains bénévoles auraient dû partir en Palestine au printemps 2020 (l’association a tout de même pu envoyer des fonds à défaut de pouvoir envoyer des personnes). 

On peut ainsi noter que malgré leurs humbles débuts, l’association s’est battue pour réussir à décupler son envergure, diversifier ses actions, et finalement se faire une place de choix dans le paysage associatif lyonnais. 

Crédit photos CCC Média

Une organisation entre bénévoles 

Chouaib et Amandine, nous expliquent l’organisation d’une maraude. Tout commence sur les réseaux sociaux : ils informent leurs followers, qui sont également leur soutien, de leur prochaine maraude en vue. C’est ainsi que tout le monde s’organise et donne ce qu’il est capable de donner pour participer à l’effort commun: du temps, de l’argent, de la nourriture… 

Ils contactent ensuite leurs cuisinièr(e)s, également bénévoles, et conviennent avec eux/elles d’un menu équilibré. Les bénévoles s’arrangent ensuite pour dénicher la quantité nécessaire d’ingrédients et de contenants pour les mettre à disposition de leurs fées des fourneaux. 

C’est ainsi que les repas sont préparés et placés dans des contenants en aluminium pour qu’ils gardent leur chaleur. Les membres de l’association informent leurs followers, toujours sur les réseaux sociaux, de la bonne avancée des préparatifs ainsi que du lieu et de l’heure de distribution. 

Distribution  organisée 

les repas sont distribués aux femmes et aux enfants, puis aux hommes (les bénéficiaires sont séparés dans des groupes pour respecter les normes de distanciation sociale), puis chaque personne vient récupérer son repas. Au menu du jour: couscous, pain, fruit en dessert, bouteille d’eau, complément de repas (chips, gâteaux, couverts en plastique) et une boisson chaude.

En temps normal, une dernière borne aurait dû être installée après la distribution de nourriture. Il s’agit de la distribution de vêtement, qui se fait lors de chaque maraude, en complément de la distribution de repas, mais qui doit désormais être arrêtée pour respecter les mesures gouvernementales. 

Beaucoup d’entraide

Maraudes, Si Moi J’ai Froid, offre une aide plus que nécessaire pour toute personne vivant en situation de précarité à Lyon. Et c’est loin d’être la seule association le faisant sur ce secteur. Par exemple, il y a quelques semaines de Graille (https://ccc-media.fr/graille-cuisine-de-rue-entre-aide-et-bonne-humeur/), mais beaucoup d’autres associations encore s’organisent pour distribuer des repas. 

Une information qui laisse transparaître la réalité et l’envergure de la misère dans nos villes, et l’utilité d’avoir de telles associations pour tenter d’y pallier. Une information qui indique également l’énergie associative positive dans ce secteur, ce que nos bénévoles nous confirment : ils notent en effet une large augmentation du nombre d’association de maraudes à Lyon depuis leur création. Ainsi, ils sont loin de combattre seuls, et toutes ces associations marchent ensemble, main dans la main, pour apporter une aide aux bénéficiaires, à défaut de pouvoir faire mieux. 

Il y a de nombreuses associations de maraudes à Lyon, qui font de plus un travail d’utilité public, plus que nécessaire selon nous; il est donc évident que le problème de la précarité et du manque d’accès au logement est fort à Lyon, on peut l’imaginer dans le reste du pays également. Distribuer des repas et des kits de survie est une action louable…

Maraudes, Si Moi J’ai Froid, organise des maraudes tous les dimanches, vers la Part-Dieu, et arrive à distribuer 200 voire 300 repas en moyenne. Si vous passez par là, il n’est pas impossible que vous les croisiez. N’hésitez pas alors à les saluer, les bénévoles comme les bénéficiaires. Les bénévoles nous le rappellent lors de leur interview, la mission la plus importante pour eux n’est pas tant de distribuer des repas que de sourire, de parler à leurs bénéficiaires, qui sont bien trop souvent isolés, ignorés du reste de la société. Ils nous le rappellent, un sourire peut tout changer! 

Si vous voulez les soutenir, direction Facebook: (https://www.facebook.com/AssociationSiMoiJaiFroid)

Noémie Keller, rédactrice pour CCC Média 

Partagez l'article
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube