Reg’Art # 18 : Lucie Chochoy

Couleur Café Citoyen

présente

Reg’Art # 18 : Lucie Chochoy

 

 Lucie Chochoy nous a reçus à l’espace Gerson (café-théâtre) pour nous parler de son prochain spectacle Nanah.

À Lyon depuis 2016, elle se décrit elle-même comme étant “comédienne, humoriste, chanteuse, danseuse et multifonction dans le monde de l’art”.  

 

Nanah, un spectacle corporel avant tout

Lucie Chochoy avait déjà fait un premier seul en scène intitulé Petits tracas et grandes tragédies, qui a bien tourné. 

Nanah c’est donc son deuxième spectacle qu’elle joue à partir de novembre. C’est un seul en scène corporel.  

“Nanah c’est mon deuxième spectacle. C’est un spectacle qui est plus sur le corporel, la danse. J’avais envie de parler d’un sujet qui était intéressant face à la vie d’aujourd’hui où tout le monde se juge constamment sur des petites particularités, sur des handicaps, sur le fait de s’habiller comme ci, comme ça. Donc le sujet principal c’est la particularité que cette nanah peut avoir.”

Lucie Chochoy écrit elle-même ses seules en scène. Mais la particularité du spectacle Nanah, c’est qu’il n’y a pas de textes. Comme nous le dit Lucie, elle ne parle pas du tout durant tout le spectacle. Il y a en revanche beaucoup de voix off et de danse. Pour ce spectacle, elle a décidé de prendre deux, trois expériences personnelles qu’elle a vécu pour en faire quelque chose qui lui ressemble beaucoup. Elle a également tiré des choses de son premier spectacle pour le mettre dans le deuxième, comme les mimiques qu’elle fait avec sa tête et les mimes corporels. 

“Nanah c’est du corporel, de la danse avec beaucoup de situations dans la vie de tous les jours que tout le monde peut rencontrer et c’est mêler avec des voix off.”

Crédit photos : CCC Média

En route vers un quatrième spectacle 

Pour l’instant le spectacle ne dure que 20 minutes, il est encore en construction. Le but serait qu’il dure 1h15 à la fin. 

Ce spectacle c’est l’histoire d’une nana qui arrive sur scène avec toute sa timidité, toute sa gêne et qui vient pour chanter des chansons, qui se transforment en des chansons humoristiques et elle, elle s’avère très drôle dans ce qu’elle est. 

Lucie Chochoy s’est dit que cela pouvait être intéressant d’écrire sur une nana timide qui finit par monter sur scène par amour de la chanson, car tout le monde dit à chaque fois “ah mais quel courage vous avez de monter sur scène, bah moi j’avais je le ferais !”. Et là, cette nana, “jamais elle montera sur scène” et en fait si elle monte car elle a envie d’être chanteuse et elle va chanter des chansons sur ses déboires. 

Ainsi, elle va proposer ce quatrième spectacle à l’espace Gerson. C’est dans ce café-théâtre, dans le centre de Lyon, qu’elle joue ses spectacles. 

“J’ai une relation sympa depuis le temps que je viens ici. J’ai déménagé à Lyon en 2016 et je suis venue directement ici pour faire les premiers plateaux [] et au fur et à mesure on a lié des relations avec l’espace Gerson, avec tous les membres. Et puis d’un spectacle en est sorti un autre, et chaque fois ils me font confiance, donc ça fait plaisir.”

Une artiste multifonction qui ne rentre pas dans une case 

“J’ai bien hâte de jouer celui-là aussi [le 4ème spectacle]. C’est encore autre chose : j’ai le côté corporel, j’ai un autre spectacle dramatique sur la place de l’aidant dans la maladie, donc rien de drôle du tout mais très intéressant, et celui-là en chansons. Je n’ai pas envie de me fermer des portes en me disant juste que je suis humoriste. Je suis comédienne et quand tu es comédien, tu sais chanter, tu sais danser, tu sais être drôle, triste”. 

Ainsi, c’est une artiste multifonction et cela se voit dans la diversité de ses spectacles : elle a écrit plusieurs spectacles, des dramatiques,            des humoristiques, des spectacles pour les enfants, … et bien sûr elle n’a pas de préférence, elle aime son métier !

“Si j’avais une préférence ce serait horrible. Cela voudrait dire que je serais cantonnée à faire un truc et je ne veux pas me mettre dans une case parce qu’il y a beaucoup trop de monde dans des cases et que je n’ai pas du tout envie d’en intégrer une. Je n’ai pas de préférence, j’aime mon métier dans sa globalité”.

L’écologie aux enfants

Le spectacle enfant, Je suis Max, aide-moi à guérir la planète, est un spectacle sur l’écologie positive expliquée aux enfants. Lucie Chochoy écrit aussi un livre qui sera la continuité de ce spectacle-là, et qui sortira dans l’année. C’est également elle qui l’illustre. 

“Venez ! Il faut continuer à faire vivre le spectacle vivant, on a besoin de vous, on a besoin du public et je pense que le public a aussi besoin de s’ouvrir à d’autres cultures avec tout ce qu’il y a sur les réseaux, toutes les informations qu’on avale constamment dans la vie de tous les jours. La culture doit revenir au centre de notre société et voir des gens qu’on peut palper à la fin c’est intéressant parce que du vivant c’est ça ce qui nous manque en ce moment.”

N’hésitez pas à la suivre sur Facebook, Instagram et Youtube où on peut retrouver tout son univers (chansons, teasers de spectacles, vidéos sur l’écologie, des tutos) !

Manon, rédactrice chez CCC Média

Partagez l'article
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube