VIP : avec « On The Green Road »

Couleur Café Citoyen

présente

VIP

Une envie de découvrir le monde avec « Voyage à Impact Positif » !

La Maison de l’environnement accueille tout au long de l’année des conférences et des événements portant sur l’écologie, comme la conférence « Voyage à Impact Positif » (VIP). Lors de cet événement, le Petit Club Journalistique de CCC Média s’est entretenu avec Siméon Baldit de Barral, co-Président de « On the Green Road », ainsi qu’Olivier Peyre, conférencier et Explor’acteurs…

Voyager dans une démarche écologique

« Voyage à Impact Positif », est un programme imaginé par « la Maison de l’environnement » et l’association « On the Green Road », accessible à toute personne qui souhaite découvrir de nouvelles façons de voyager. Lors de la soirée, la Maison du vélo, et The Greener Good étaient également présents pour promouvoir différents parcours de voyage à impact positif.

Le but de ces conférences est de sensibiliser les personnes sur le voyage écologique, local, tout en démontrant le dépaysement. Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour vivre de belles sensations et de fortes émotions, le dépaysement ne se niche pas forcement loin de chez vous. Lors d’un weekend prolongé, nul besoin de prendre l’avion jusqu’à Budapest, on peut simplement prendre son temps pour aller découvrir sa propre ville, les nouvelles expos à côté de chez soi et faire de belles connaissances…

Ces rencontres contribuent aussi à encourager l’utilisation des modes de transports alternatifs à l’avion, tel que le train, mais aussi la voiture, en covoiturage évidemment, ou encore le vélo ! Si l’on veut partir loin, l’astuce est tout simplement de partir longtemps. Prendre son temps pour voyager est bénéfique pour découvrir les populations, les cultures, et apprécier les paysages !

Crédit photos : Louise Oremus/Quentin Strousser pour CCC Média

Il n’est pas forcément simple de décider de partir à vélo, de voyager autrement, certaines personnes restent bloquées, pleines d’appréhension. Dans ce cas, le programme VIP aide en conseillant de commencer petit, tester quelques jours, en compagnie d’explor’acteurs déjà expérimentés, se renseigner auprès de personnes ayant déjà effectuées ce genre de voyage. En collaboration avec d’autres structures, comme la Maison du vélo, ces structures peuvent aussi aider en proposant des itinéraires adaptés.

14 mois autour du monde

Siméon a cofondé On the Green Road lorsqu’il est revenu de son tour du monde à vélo. Son association accompagne les personnes avec des projets, les Explor’acteurs, dans leurs voyages, en pédalant autour du monde. Des formations en audiovisuel sont également proposées pour permettre aux aventuriers, de filmer et partager leur périple.

Faire converger les consciences de la transition en milieux urbains

Siméon est l’une des personnes les mieux placées pour parler de voyage à vélo. En effet après un tour du monde de 14 mois, la traversée de 26 pays, il a pu noter quelques avantages à emprunter le vélo pour se déplacer. Le voyage « zéro carbone », n’a pas pour seule vocation de limiter l’impact environnemental, mais également de gagner en intensité, en découvertes. Le cyclotourisme est un moyen naturel de se rapprocher des populations locales,  de parcourir les pays hors des sentiers battus.

On the Green Road, organise du 15 au 17 mai un Festival du voyage engagé, « Divers-cité », où viendront à la rencontre des petits curieux de nombreuses associations abordant les thèmes du voyage et du partage. Le parrain de ce projet n’est autre que Olivier Peyre, qui a lui même longtemps voyager à vélo.

Partir longtemps, pourquoi pas 7 ans !

Voici le voyage fou qu’a entrepris Olivier Peyre, un aventurier qui a pédalé autour du globe pendant sept années. Son défi : zéro carbone pour avancer. C’est donc à la force de ses jambes sur terre, à la force des vents sur l’eau et dans son aile de parapente, qu’Olivier est parvenu à boucler un tour de la planète bénéfique pour l’environnement. Malgré tout Olivier assume très honnêtement que durant quelques cours moments, il a été contraint de faire de petites entorses à son défi, comme sur des traversées en voilier-stop, lorsque le vent disparaissait et que le capitaine démarrait le moteur. Le plus dur dans tout cela, a été l’éloignement avec ses proches, heureusement, sa femme Nadège a pu par intermittence le rejoindre, donnant un « côté humain » à son aventure. Il devait partir 4 ans, mais c’est bien 7 ans plus tard qu’il est rentré, avec un rêve réalisé…

Depuis, re-sédentarisé, Olivier partage ses expériences, ses anecdotes positives et/ou négatives, lors de conférences, mais également dans son livre « En route avec aile ». Sur son site du même nom, « en route avec aile », on retrouve tout son périple avec de nombreuses photos, un carnet de route… C’est dans cette optique de partage et de transmission qu’il a participé au projet VIP, afin d’encourager le plus grand nombre à aller au bout de ses rêves..

Louise Oremus pour CCC Média

Partagez l'article
error3
Tweet 20