🍀 ARTI’STORY # 8 : Chantal Poullain ! 🍀

Couleur Café Citoyen

présente

🍀 ARTI’STORY # 8 : Chantal Poullain ! 🍀

Ouverture du « Centre Clownesque »  vendredi 8 mai 2020

 

Chantal Poullain est une artiste clowne, qui intervient dans des ateliers, des festivals, pour transmettre sa passion.

Elle possÚde plusieurs cordes à son arc :

  • elle est Ă  la fois formatrice en clown, elle propose des ateliers pour des amateurs ou des professionnels

  • elle est artiste clowne et rĂ©alise ses spectacles

  • elle intervient en EHPAD en tant que clowne au sein d’une association qu’elle a co-crĂ©Ă©e : « Les Alumettes »

  • elle est coach artistique pour aider et encourager les personnes Ă  oser et Ă  ne pas avoir peur de s’exprimer

Pourquoi avoir choisi le métier de clown ?

Il y a 8 ans, un ami de Chantal lui a suggĂ©rĂ© de faire un stage de clown. C’est donc durant une semaine Ă  Paris que Chantal a dĂ©couvert cet univers. Pour elle, le clown Ă©tait la libertĂ© de pouvoir s’exprimer comme elle le voulait, sa passion Ă©tait nĂ©e. Un mois et demi aprĂšs, Chantal se retrouve Ă  Lyon et commence une formation dans un Ă©cole de clown. Suite Ă  cela elle dĂ©cide de rester sur Lyon et entame sa carriĂšre.

Le clown, Ă  la diffĂ©rence de l’humoriste se laisse influencĂ© par l’instant prĂ©sent, et utilise plus la poĂ©sie et son corps. MalgrĂ© tout certains humoristes sont des clowns, bien qu’il ne portent pas de nez rouge, le plus petit masque du monde qui est spĂ©cifique de ces derniers.

Crédit photos : Chantal Poullain

Des spectacles variés

Les spectacles de Chantal Poullain abordent de nombreux sujets, comme la femme, l’amour avec petit a ou grand A etc… Elle utilise une certaine sensorialitĂ© pour que le spectateur ressente les choses en plus de les voir. Lors de ses spectacles en solo, elle en profite pour dĂ©velopper les diffĂ©rentes facettes de sa clowne.

Elle a rĂ©alisĂ© une reprĂ©sentation spĂ©ciale pour les EHPAD, sur les lettres d’amour, du burlesque, musical et poĂ©tique.

En gĂ©nĂ©ral les spectacles s’adressent Ă  tous les publics, avec parfois des Ă©vĂ©nements spĂ©ciaux pour les enfants ou encore pour les personnes ĂągĂ©es. Par exemple, derniĂšrement un de ses spectacles Ă©tait interdit aux moins de 16 ans, car tournĂ© vers la lecture de contes Ă©rotico-clownesques.

Des personnages pour se mettre en scĂšne

Chantal se produit sur scĂšne par le biais de deux personnages.

Tout d’abord « Rosie », la clowne pĂ©tillante qui s’Ă©merveille de tout, qui aime la rencontre. C’est avec cette clowne que Chantal se produit durant le confinement au bas de son immeuble pour ‘la criĂ©e des voisins », pour le plus grand plaisir de tous les voisins. Enfin c’est aussi Rosie, qui se rend dans les EHPAD, auprĂšs des personnes ĂągĂ©es pour les divertir.

La deuxiÚme clowne est « Rita », personnage beaucoup plus dans la puissance, avec un plus fort caractÚre.

Comment gérer le confinement ?

Durant le confinement, Chantal continue ses ateliers de clown en visioconférence. De plus avec la compagnie « Les Aubes Sauvages » , elle a créé, il y a une dizaine de jours un festival de clown en ligne. Ce festival a la volonté de réunir le public et les artistes au-delà des écrans.

Également avec « Les Aubes Sauvages », dont Chantal  est l’une des pĂ©dagogues, nous assisterons Ă  l’ouverture du Centre Clownesque crĂ©Ă© par ClĂ©mentine Jolivet, l’inauguration aura lieu le vendredi 8 mai 2020, qui regroupe des ateliers et pleins d’autres surprises. L’Ă©vĂ©nement est accessible depuis le facebook ou le site des « Aubes Sauvages ».

Enfin, on retrouve Chantal et les « Aubes Sauvages », la semaine prochaine, du 12 au 15 mai 2020, avec des ateliers de création, comment intervenir en EHPAD ?, et des ateliers « clowns et émotions », « clowns en famille »

A l’avenir, Chantal souhaite continuer Ă  dĂ©velopper le clown, simplement continuer tout ce qu’elle fait en EHPAD et en spectacle.

Louise Oremus pour CCC MĂ©dia

Partagez l'article