Exposition FEUX #2  –  LE 1111 . Céline Moine et Laurent Giros Gallery

Couleur Café Citoyen

présente

Exposition FEUX #2 

LE 1111 . Céline Moine et Laurent Giros Gallery

 

Couleur Café Citoyen présente Feux #2, une exposition proposée par Le 1111 – Céline Moine & Laurent Giros Gallery.

L’équipe de CCC Média est allée fin octobre à la rencontre de la galeriste Céline Moine, qui nous a présenté l’exposition en cours. Une exposition collaborative sur le thème du feu, regroupant des artistes aux univers et techniques variés, venant du monde entier.

Il s’agit en réalité du deuxième volet de l’exposition, le premier ayant été visible du 4 septembre au 10 octobre. Le second volet était supposé être exposé du 22 octobre jusqu’au 28 novembre : le soudain re-confinement a perturbé l’agenda de la galerie et coupé court à toute représentation de l’exposition. La galerie ne va hélas pas pouvoir permettre une prolongation de Feux #2, pour cause d’autres expositions déjà prévues.

Retour sur une exposition que nous avons eu la chance de découvrir, et une invitation à découvrir cette galerie Le 1111.

Deux expositions

Céline Moine et son mari ont invité une dizaine d’artistes à travailler sur le thème… du feu, en toute évidence. Les galeristes ont laissé carte blanche aux artistes pour s’accaparer ce thème précis et large. Ils ont en effet eu la liberté d’exploiter ce sujet selon leur bon plaisir, tout d’abord en mettant en pratique de nouvelles techniques artistiques utilisant le feu.

Ainsi, Gaele Braun , a créé de la couleur à partir de la fumée ; Julie Legrand , dans « Réchauffement », a sculpté du papier en utilisant du verre chauffé ; similairement, Martha Nijhuis , dans « Au Feu les Arbres », a utilisé des bâtons d’encens pour transpercer le papier…

Toutes ces techniques de création utilisées par les artistes sont expliquées par la galeriste, qui a soin d’accompagner ses visiteurs dans la découverte des œuvres, dans un travail presque de médiation qui lui tient à cœur.

Ce thème a aussi pour atout de laisser une grande marge d’interprétation aux artistes : si certain l’ont travaillé au travers de leur moyen de création, d’autres de manière directement figurative. Ainsi étaient exposées des photographies d’Inumaru Akira  montrant, toute en couleurs, la création d’une flamme, ou bien une sculpture de Ghyslain Bertholon , « Resiliencia », où un tronçon de bois écorché par une hache reprend vie et se transforme en de délicates feuilles d’or.

Crédit photos : Eva Duc, Noémie Keller, Laurine Meeus pour CCC Média

Une thématique en lien avec l’état du monde

Nous ne pouvons, ne pas penser au désastre écologique que nous vivons, aux nombreux feux qui ont ravagé nos forêts cet été, ou bien à la sensation de destruction créée par la pandémie… Nombre des œuvres exposées sont d’ailleurs des œuvres de confinement, comme pour renforcer ce lien entre ce thème et l’actualité ; un lien faisant résonner les œuvres encore plus fortement dans nos cœurs et les rendant d’autant plus pertinentes.

En bref, cette exposition, bien que petite, est en réalité une mine d’or de styles et de techniques artistiques différentes, invitant les visiteurs à découvrir l’univers de chaque artiste exposé, à la lumière des explications des galeristes. 

Une expérience qui ne se refuse pas, d’autant plus que la galerie jouit d’un charme qui lui est propre.

En effet, nous sommes au 1111 bien loin des typiques «white cubes», est dans l’intimité d’un appartement parfaitement lyonnais, au parquet grinçant et à la cage d’escalier embaumée de l’odeur de pain de la boulangerie voisine… Un lieu calme et intimiste, ouvert sur une verte cour intérieure, l’on s’y sentirait presque comme chez soi. Le 1111 est somme toute un véritable lieu de vie loin d’une impersonnalité parfois trop fréquente dans les lieux d’art, et qui donne envie d’y revenir.

Feux #2

Nous ne pourrons pas y revenir puisque l’exposition n’aura pas été ouverte au public longtemps. Néanmoins, nous essayons à notre manière de la prolonger au travers de cette publication. La galerie Le 1111 a prévu de faire de même, d’essayer de donner vie à l’exposition, via ses réseaux sociaux. 

Le couple Moine-Giros  produit une belle collaboration, créant un lieu d’art intimiste et accueillant assez unique dans le paysage artistique lyonnais. Un lieu que nous vous invitons à découvrir au cours de leurs prochaines expositions.

Comme nous le précise Céline Moine lors de son interview, l’art et la culture sont des rouages plus qu’essentiels de notre société, surtout durant cette période de pandémie, car ils nous permettent une respiration, une échappatoire, une offre de rêve unique et nécessaire.

Nous vous invitons donc à vous ruer au 1er étage du 11 rue Chavane, dans le 1er arrondissement de Lyon (le mystère du nom de la galerie est élucidé !) et de découvrir cette jolie galerie d’art, dès le confinement terminé !

Noémie Keller, rédactrice pour CCC Média

 

Nous mettons à votre disposition les liens suivants pour vous permettre de suivre leur actualité au mieux :

Site internet : www.celinemoine.com

Facebook : Céline Moine (https://www.facebook.com/celine.moine.31)

Instagram : celinemoine1111

Twitter : @clinemoine

Email : clinemoine@gmail.com

Partagez l'article