Une page d’histoire avec la Cie Paloma !

Couleur Café Citoyen

présente

« Les voix – Le vent »  : une page d’histoire avec la Cie Paloma !

 

CCC Média est allé à la rencontre de la Compagnie Paloma, à l’occasion de la représentation théâtrale  « Les voix – Le vent »  jouée au Théâtre d’Irigny.

C’est au Sémaphore devant des collégiens que la troupe de comédiens a fait découvrir ou redécouvrir un pan de notre histoire lyonnaise . En effet, la pièce fait référence au terrible massacre du fort de Côte Lorette pendant la seconde guerre Mondiale.

Une Histoire locale

Le 20 août 1944 l’Allemagne nazie est en perdition, la Gestapo de Lyon emmène près de 120 prisonniers, résistants, prisonniers politique, juifs ou simples citoyens, de la prison de Montluc au fort de Côte-Lorette à Saint-Genis Laval, afin d’y être exécutés. Pendant longtemps, la moitie des noms de ces personnes étaient connus. C’est notamment grâce au travail de l’historienne Monique Fillot, membre de l’Association Saint-Genoise du Patrimoine des Arts et des Lettres (ASPAL), qui commence ses recherches en 2004, pour faire sortir ces martyrs de l’ombre. Passionnée d’Histoire, elle mène un travail de fourmi et fouille dans de nombreuses archives pour redonner un visage à chaque nom et transmettre leur histoire. Pendant plus de 10 ans, elle regroupe un maximum d’informations sur cette période, et retrouve les noms de la plupart de ces personnes. Un peu plus de 80 d’entre-elles sont aujourd’hui connues.

Un travail important, car il est essentiel de ne pas oublier ces hommes, ces femmes et enfants… qui pour la plupart étaient lyonnais. 

Crédit photos : Quentin Strousser pour CCC Média

Des personnages réels

Ces personnes ont inspiré les trois personnages principaux de la pièce, interprétés par Laurence Gay PinelliClaire Maxime, Cédric Duhem. Nous pouvons suivre le quotidien de deux femmes, l’une mère d’un enfant engagé dans la résistance, l’autre paysanne attachée à sa terre et à sa famille, et un homme Sylvain Itkine,  grand homme de théâtre, acteur, auteur et metteur en scène, devenu membre actif de la « résistance ».

Pendant une heure, nous entrevoyons  leurs peurs, leur courage, leurs interrogations…

Une immersion au plus près des personnes de la résistance, là où dans les livres d’histoire nous apprenons des noms comme Jean Moulin ou encore Lucie et Raymond Aubrac, nous oublions trop souvent les résistants qui exécutaient les ordres et s’occupaient de la logistique. C’est avec génie que Laurence Gay Pinelli nous transporte auprès d’eux.

Des textes accessibles aux néophytes comme aux professionnels

Même si cela fait une dizaine d’années que la Compagnie Paloma existe, Laurence Gay Pinelli n’avait jamais écrit de texte dramatique, elle commence par écrire des textes à vocation comique, joués dans les cafés théâtres.

Une passion commune, le théâtre !

Le but de ce collectif d’artistes est de partager, offrir, et explorer des textes d’auteurs…

Pour plus d’information sur la Compagnie Paloma, vous pouvez vous rendre sur leur Facebook.

Bon visionnage !

Quentin Strousser pour CCC Média

 

Partagez l'article
error3
Tweet 20