🍀Le Cirque Imagine 🍀

Couleur Café Citoyen

présente

Le Cirque Imagine  

 

Aujourd’hui CCC MĂ©dia vous emmĂšne dĂ©couvrir le Cirque Imagine, un lieu passionnant mĂȘlant l’art du cirque et le cabaret existant depuis 1999. Autrefois nomade, le voilĂ  sĂ©dentaire Ă  Vaulx-en-Velin la Soie depuis 2012.

 

La vidĂ©o est Ă  venir…

 

Un lieu atypique

Cette structure propose plusieurs types d’activitĂ©s tout le long de l’annĂ©e : 

  • Le dĂźner-spectacle mĂ©langeant cabaret et arts du cirque dans un dĂ©cor travaillĂ© et accompagnĂ© d’un repas.
  • L’Ă©cole de cirque, qui accueille les enfants et les adultes pour des cours annuels ou en stages.
  • Le cirque de NoĂ«l, spectacle nĂ©o-traditionnel prĂ©sentĂ© durant les vacances d’hiver, qui a une visĂ©e trĂšs familiale. Pour l’occasion, ils font venir une vingtaine d’artistes supplĂ©mentaires.

Le cirque accueille quinze artistes permanents, de tous horizons, on y voit des contorsionnistes, des danseurs, des chorégraphes, des patineurs
 et aucun animal !

En effet, de plus en plus de cirques soucieux du bien-ĂȘtre des animaux proposent dĂ©sormais des spectacles vivants composĂ©s uniquement de performeurs.

On constate que cette prise de conscience a pris une telle ampleur qu’en novembre 2020 une proposition de loi (nÂș 3517), visant Ă  interdire la prĂ©sence d’animaux sauvages dans les cirques, a Ă©tĂ© mise en avant.

Crédit Photos : CCC Média

Une équipe de passionnés 

Nous avons eu la chance de rencontrer Marine, danseuse aĂ©rienne, qui pratique le tissu et le cerceau. Tout d’abord passionnĂ©e de danse, elle souhaitait devenir professeure de cette discipline. Mais c’est en passant un casting pour le Cirque Imagine, il y a sept ans, que son parcours professionnel change ;  La voilĂ  maintenant devenue spĂ©cialiste de la danse aĂ©rienne !

Elle donne Ă©galement des cours particuliers.

Nous avons aussi échangé avec David MASSOT, fondateur et directeur du cirque.
C’est en travaillant dans des spectacles en Allemagne qui mĂ©langent les disciplines du cirque et du cabaret que lui et son Ă©pouse, Anastasia, la co-fondatrice, ont eu l’idĂ©e de faire de mĂȘme dans leurs reprĂ©sentations. L’hybriditĂ© entre ces deux disciplines permet Ă©galement d’avoir plus de libertĂ© pour les spectacles.

Ils dĂ©cident de s’installer dĂ©finitivement Ă  Lyon, car cette ville Ă  taille humaine reprĂ©sente un avantage Ă©conomique et culturel intĂ©ressant.

Crédit Photo : CCC Média

Une pause forcée

Cela Ă©tait sans penser Ă  la crise sanitaire actuelle qui ralentit le monde du spectacle depuis maintenant un an. Elle a mis un frein aux activitĂ©s du cirque. Ses membres essaient au mieux de le faire vivre en utilisant le chapiteau comme lieu de rĂ©pĂ©tition, pour ĂȘtre prĂȘts Ă  une possible rĂ©ouverture…

En novembre 2020 les artistes du cirque lancent un mouvement sur les rĂ©seaux sociaux qui s’appelle #tousĂ poil. Son but est de faire passer un message : mettre en lumiĂšre ce sentiment d’abandon gĂ©nĂ©ral de la sociĂ©tĂ© face Ă  certains corps de mĂ©tiers se retrouvant sans activitĂ© Ă  cause de la crise sanitaire. Cette campagne consiste Ă  poser nu derriĂšre une pancarte : « Quitte Ă  ĂȘtre mis Ă  poil par la COVID, je prĂ©fĂšre le faire moi-mĂȘme ».

Ce mouvement a eu un certain Ă©cho et il fut repris par des artisans et des commerçants vivant cette mĂȘme dĂ©tresse (milieu de l’Ă©vĂ©nementiel, de l’esthĂ©tique, de la culture
).
L’ampleur Ă©tait telle que le mouvement a Ă©tĂ© traitĂ© sur de nombreux mĂ©dias rĂ©gionaux comme France 3 Auvergne RhĂŽne Alpes, Alouette et encore Sud Ouest.


David espÚre que les centres culturels rouvriront bientÎt et a hùte de nous proposer de nouveaux spectacles avec une équipe trÚs entraßnée, pressée elle aussi de remonter sur scÚne.

Le Cirque Imagine est un lieu unique Ă  Lyon, momentanĂ©ment Ă  l’arrĂȘt, nous espĂ©rons sa rĂ©ouverture le plus rapidement possible. Que ce soit pour le plaisir des yeux, ou mĂȘme pour s’essayer Ă  cet art, ce cirque est un lieu fascinant, rempli d’artistes talentueux qui n’attendent plus que vous !

N’hĂ©sitez pas Ă  aller voir leur site internet pour plus d’information, ainsi  que sur les rĂ©seaux sociaux oĂč ils restent trĂšs prĂ©sents ! 


Camille Rey – RĂ©dactrice chez CCC MĂ©dia

Partagez l'article