Reg’Art # 18 : Laradji

Couleur Café Citoyen

présente

Reg’Art # 18 : Laradji 

 

Laradji, rappeuse et auteure prometteuse de la nouvelle scène lyonnaise nous a ouvert les portes de son studio d’enregistrement pour partager sa passion de la musique.

L’amour du hip-hop

Originaire de Dijon, Laradji découvre assez jeune sa passion pour le hip-hop à travers la danse qui mènera petit à petit l’artiste vers l’écriture et le rap. 

« À la base je viens du breakdance, du hip hop, vraiment de la danse, j’ai commencé à danser à 13/14 ans, j’ai découvert toute la culture hip hop, avant ça j’écrivais des textes, en découvrant la culture hip hop mes poèmes se sont transformés en musique et en rap » 

Il y a 3 ans, Laradji s’installe à Villefranche-sur-Saône, elle découvre la musique accompagnée par ses professeurs de danse et son amour pour le hip hop, et s’entoure peu à peu d’une équipe qui lui permet de faire évoluer son art. Nous rencontrons notamment son ingénieur son, Darkmind-Prod, chez qui la magie opère au sein de son Studio At Home, devenu la deuxième maison de Laradji.

« C’est ici que j’enregistre, qu’on mixe la majorité de mes projets depuis 1 an et demi »

La jeune rappeuse de 27 ans est également accompagnée par son réalisateur 17eme Prod, à l’origine de ses clips ainsi que par l’association Bizarre de Vénissieux qui propose un dispositif d’accompagnement d’artistes émergents.

 

Crédits photos : CCC Média

Musique, écriture et inspirations 

« Ma musique est à la fois très introspective et très sensible mais avec un côté très cru et écorché, il y a vraiment ces deux penchants là et je pense que ça vient directement de mes inspirations »

Laradji débute l’écriture de ses textes inspirée par des piliers du rap français comme Kery James, IAM, Youssoupha ou encore Orelsan.

« Kery James c’est le premier artiste que j’ai vraiment écouté, c’est avec lui que j’ai découvert le rap, que j’ai commencé à écrire »

« C’est principalement du rap français, vu que j’écris ça fait sens, le rap américain même s’ils ont une place énorme dans le hip hop, je m’intéressais plus au sens du texte »

Aujourd’hui, entourée par toute son équipe, Laradji travaille sur plusieurs projets en espérant pouvoir vivre de la passion qui l’anime. Son dernier clip est d’ailleurs sorti récemment sur Youtube et elle sera prochainement sur deux mixtape nationales courant 2022. 

« Je ne vis pas de la musique à l’heure actuelle, j’ai un taf à côté, la musique pour l’instant c’est en plus, après si un jour je peux vivre de la musique ce serait juste dingue, on va faire les choses pour pousser le son au maximum »

Suivez et soutenez Laradji via ses réseaux sociaux : Facebook, Instagram et Youtube.

Lien de son dernier clip : https://www.youtube.com/watch?v=izvqM65Osqo

 

  Fiona, rédactrice chez CCC Média 

 

 

Partagez l'article
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube