Le « Quais du polar » se réinvente à Lyon !

Couleur Café Citoyen

présente

Le « Quais du polar » se réinvente !

Avec 20 millions d’ouvrages vendus chaque année, le polar est le genre préféré des français.

Depuis 16 ans, Lyon accueille le festival « Quais du Polar ». Ce festival international s’intéresse au polar sous toutes ces formes, du littéraire au cinéma en passant par la série télévisée ou la musique, l’événement rassemble un grand nombre de discipline.

Nous avons pu contacter Hélène Fishbach, la Directrice du Festival International « Quais du Polar » de Lyon, afin d’en savoir plus sur cet événement et sur les adaptations apportées suite au confinement…

Interview de Hélène Fishbach

Un festival d’ordinaire à taille humaine

Chaque année le festival regroupe des centaines de visiteurs et d’intervenants autour de la culture policière. La littérature est largement mise à l’honneur avec la venue de plus d’une centaine d’auteurs de monde entier durant les 3 jours.

De nombreux événements sont proposés, afin de conquérir tous les publics :

  • Des rencontres, des échanges, des conférences avec les auteurs présents, sur des thèmes littéraires ou d’actualité.

  • Un salon du livre, animé par les librairies partenaires, dans le but de conseiller au mieux les visiteurs, et leur faire découvrir l’univers du polar.

  • Une programmation cinématographique dans la ville et le Grand Lyon. Les films noirs passent sur le devant de la scène, et sont « pour la plupart présentés par les auteurs présents ».

  • Des visites de lieux culturels, les musées (Beaux Arts, Confluences…), « avec toujours l’idée d’avoir le regard d’un auteur/invité sur les œuvres du musée ».

  • Des jeux d’entrée dans le monde du polar. « Un des gros succès du « Quais du Polar », c’est l’enquête dans la ville qui est vraiment une enquête grandeur nature. Pendant 3 jours, on se promène dans la ville de Lyon, pour essayer de résoudre une enquête écrite chaque année avec un scénario inédit ». L’année dernière l’événement avait attiré plus de 20 000 participants.

Tout cela aurait dû se dérouler, ce week-end, comme toutes les autres années !

Or le contexte exceptionnel de confinement à forcer le festival à se réinventer…

Une édition virtuelle

La situation de confinement, avait tout d’abord poussé l’organisation de festival à annuler totalement l’événement, et surtout la venue des auteurs. Mais de nombreux témoignages d’auteurs, de libraires, ou encore de festivaliers déçus de ne pas pouvoir être là, ont changé la donne. Les équipes ont réfléchi à un nouvelle façon de présenter le festival et l’idée de le faire sur internet c’est avéré la meilleure…

L’Édition virtuelle se déroule donc au dates prévus, du 3 au 5 avril, mais uniquement sur internet via le site du festival « Quais du polar », et sur les différents réseaux sociaux. « L’idée était d’avoir un week-end complet dédié au polar « sur internet » ». Seront proposés des témoignages d’auteurs, sous forme de vidéos, de témoignages écrits, ou de lives, avec également des lectures, des quizz, des dictées pour les enfants.

Toutes ces activités sont en libre accès, il suffit de se rendre sur le site du festival, et de consulter le programme de chaque journée.

Louise Oremus pour CCC Média

 

Partagez l'article