Galerie NörKa !

Couleur Café Citoyen

présente

La Galerie NörKa : « L’Individualité en mouvement »

 

Caroline Capelle Tourn alias NörKa, artiste photographe, nous a reçu dans sa galerie, rue Burdeau, pour nous parler de sa série “L’Individualité en mouvement” exposée du 13 octobre au 18 décembre 2021.  

 

“L’Individualité en mouvement”

NörKa présente en ce moment, du 13 octobre au 18 décembre 2021, sa série phare intitulée “L’Individualité en mouvement”, dans sa galerie rue Burdeau à Lyon. Elle nous explique plus en détails ce qu’elle entend par ce titre. 

“C’est une série où je présente des photographies qui traitent de l’individu en mouvement dans son environnement proche. J’essaye de capter l’empreinte de l’individu et du vivant, l’empreinte que laisse l’individu sur son passage dans un univers proche qui est la ville, un univers qu’on oublie souvent de regarder, qui est fait de matière, de texture, d’affiches, d’affiches déchirées, …”

Pour prendre ces photographies, NörKa s’attache d’abord à l’arrière-plan. En effet, son œil est d’abord focalisé sur l’arrière-plan, qui est tout le temps fixe. Une fois, que l’appareil est cadré, elle attend qu’un individu passe devant et c’est là qu’elle peut capter l’empreinte laissée par son passage. 

Si NörKa s’est principalement attachée au mouvement c’est notamment parce qu’elle a un passé de danseuse. Comme elle nous l’explique, le mouvement fait véritablement partie de sa vie, et ce, depuis toujours. 

“Ma vie professionnelle a fait qu’à un moment donné, j’ai retrouvé la danse par le biais de la photographie et je me suis véritablement rendu compte que ce qui m’intéressait et me faisait vivre c’était le mouvement, l’intérêt pour l’individu, comment se déplace l’individu dans son environnement proche, la démultiplication du mouvement, la temporalité en fait aussi.”

Son objectif c’est de promouvoir le mouvement d’une façon très large mais très ouverte à tout public !

 

crédits photos : CCC Média

 

La Galerie NörKa

NörKa est artiste photographe, mais depuis juin de l’année dernière, elle est aussi jeune galeriste. Elle recherchait un petit atelier au début pour pouvoir travailler et faire des études de recherches, mais à la suite de l’envoie de l’une de ses cartes de vœux aux galeristes qui ont monté et désigné la galerie actuelle en 2007, elle a pu obtenir plus que ce qu’elle souhaitait. En effet, M et Mme Pallade lui ont proposé de faire une passation entre eux et un artiste pour reprendre ce lieu en tant que galerie d’art. 

“Quand je suis rentrée, quand j’ai vu cet espace qui m’a semblé être une grande carte blanche, j’ai dis oui et je me suis lancée dans le projet en plein COVID, mais ce n’est pas grave, ça ne peut pas être pire de toute façon.”

Étant passionnée par le mouvement, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de donner comme fil directeur de la galerie, l’art du mouvement. Le but c’est de présenter, dans cette dynamique du mouvement, différentes techniques de travail par des expositions monographiques, c’est-à-dire qu’on présente le travail d’un seul artiste à la fois (photographe, peintre, dessinateur, sculpteur, vidéaste, performeur, …). Ainsi, vous pouvez retrouver à la galerie NörKa entre 5 et 6 expositions par an !

 

 

La ville de Lyon

NörKa nous parle de l’importance de la ville de Lyon, une ville qu’elle habite depuis à peu près une quinzaine d’années.

“En effet, cela a évidemment de l’importance. Lyon, c’est véritablement une ville  où je me sens bien. Je voyage beaucoup tout au long de l’année mais je suis très contente à chaque fois de revenir à Lyon, d’avoir trouvé aussi cette galerie rue Burdeau. Rue Burdeau c’était et ça l’est toujours, la rue des galeries. Il y avait une douzaine de galeries d’art dans la rue, on n’est plus que deux avec la galerie Le Réverbère, qui est une institution dans le domaine de la photographie.”

Lyon est donc une ville qui l’inspire artistiquement. D’ailleurs, à l’origine, la série “L’Individualité en mouvement”, est une série photographique qui lui a été commandée : c’était 7 photographies et la série s’appelait “Lyon ville en mouvement”. Ainsi, il y a une vraie attirance pour ce qu’il se passe à Lyon. Mais toutes les photos ne sont pas faites à Lyon, il y en a qui ont été prises à Paris, Londres, en Allemagne, à Los Angeles.

 

Vous pouvez retrouver toute l’actualité de la galerie sur le site www.galerie-norka.com, sur Facebook et Instagram !

La galerie est ouverte au public du mercredi au samedi de 14h30 à 19h00, et sur rendez-vous en dehors de ces horaires. L’exposition « L’Individualité en mouvement » dure jusqu’au 18 décembre 2021 !  

Manon, rédactrice chez CCC Média        

 

Partagez l'article
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube