« Rester sobre après les fêtes avec le Dry January ! »

Couleur Café Citoyen

présente

« Rester sobre après les fêtes avec le Dry January ! »

Mme Constancias est la Présidente de l’association  « La Croix Bleue », section Villeurbanne. Nous l’avons rencontré lors d’un entretien organisé et enregistré au Lyon Bondy Blog, afin qu’elle nous explique la thématique du « Dry January ».

Après les fêtes de fin d’année, l’ensemble des associations d’addictologies se sont mobilisées pour promouvoir « Le défi de Janvier ».

Ce défi, consiste à être sobre pendant la totalité du mois de janvier. Les participants doivent utiliser une application leur permettant de suivre l’évolution de leur abstinence. Les associations font un travail d’accompagnement avec les « malades ». Ils peuvent profiter de cures, puis de groupes de paroles et d’activités diverses…

Crédit photos Quentin strousser

Un accompagnement très important

Sortir d’une addiction nécessite un déclic, une volonté. Mais cette envie de changer ne suffit pas, un accompagnement et un soutien sont nécessaires. Ainsi après avoir effectué une cure, les « malades » se retrouvent encadrés par des associations. Celles-ci les aident en proposant des groupes de paroles où il est possible de parler d’alcool librement : des activités sont également proposées, telles que des sorties au restaurant, des expositions, des visites au musée… Ces activités ont pour but d’apprendre à vivre sans avoir besoin de boire, de faire des repas parmi des gens qui boivent sans toucher à l’alcool, et découvrir de nouvelles activités, culturelles, associatives etc… Tout cela est mis en place pour permettre une réintégration dans la société sans les problèmes d’addiction.

Crédit podcast : Radio Pluriel

Belle écoute !

Quantité d’alcool mis en vente par habitant âgé de 15 ans et plus depuis 1961                                                        (en litres équivalents d’alcool pur)

Focus sur l’association La Croix Bleue

 Madame Constancias est la Présidente de l’association « La Croix Bleue », section de Villeurbanne. La Croix Bleue vient en aide aux personnes ayant des addictions, à l’alcool principalement, ainsi qu’à leur  entourage, leur famille, leurs enfants. L’association contribue aussi à aider les personnes addictes à d’autres substances comme le cannabis.

C’est en 1870, en Suisse, que La Croix Bleue voit le jour, et ce n’est qu’en 1910, qu’elle rejoint le territoire français.

L’association est construite sur le principe du bénévolat, ses membres grâce à leur expérience et formation, (addictologie, psychologie…) viennent en aide aux personnes  qui en font la demande.

Ce type d’association est très important aujourd’hui, en effet, l’abus d’alcool nuit toutes et tous, , « près de 91% des violences conjugales, ou encore de 50% des incarcérations et des accidents automobiles sont commis sous l’effet de l’alcool. » nous confie Madame Constancias.

La Croix Bleue intervient afin de sensibiliser à réduire les risques, donc à réduire la consommation d’alcool, plutôt que de demander dès le départ de devenir abstinent.

Sortir totalement des griffes d’une addiction à l’alcool nécessite un soin de longue haleine, ainsi l’association accompagne les personnes soit individuellement, avec des visites à domicile, à l’hôpital, soit collectivement avec l’accès à des groupes de paroles. Ces groupes permettent aux personnes de s’exprimer dans un climat de confiance sans jugement, partager des moments forts, et positiver. 

Crédit dessin : JCL

La Croix bleue organise également des activités telles que des séances de cinéma, des sorties, des expositions et des séjours sans alcool dans leur camping en Ardèche. Tout cela aide à se réintégrer dans la société.

Pour contacter l’association, il est possible de se rendre sur leur site internet, La Croix Bleue ou aller directement sur place les 2ème et 4ème vendredis du mois au CCVA Villeurbanne.

Louise Oremus pour CCC Média

Partagez l'article
error1
Tweet 20