🍀 ARTI’STORY #38 – Florine Vialle, photographe 🍀 

 

Couleur Café Citoyen 

présente

🍀 ARTI’STORY #38 – Florine Vialle, photographe 🍀

 

Nous vous invitons Ă  dĂ©couvrir l’univers original et dĂ©complexĂ© de Florine.

C’est une jeune photographe professionnelle de vingt-et-un ans basĂ©e Ă  Lyon.

AprÚs son bac littéraire elle se dirige vers des études liées à sa passion en choisissant une licence arts du spectacle option photographie.

Elle propose des shootings personnalisés en studio comme en extérieur.
Munie d’un reflex Nikon D5500, de ces objectifs et de son regard bien Ă  elle, on reconnait son style par son travail de tons bleutĂ©s et froids, des jeux de lumiĂšre et d’une ambiance rock et underground.

Dans ses projets, dans un souci d’inclusivitĂ©, Florine met en avant des modĂšles alternatifs et prĂ©sente des beautĂ©s dites atypiques que n’avons pas l’habitude de voir dans les mĂ©dias traditionnels.

Crédit : Florine Vialle

En effet, elle a un attrait tout particulier pour les corps percés,  tatoués ou marqués, des corps qui racontent une histoire.

Elle sublime avec son objectif les « imperfections » du corps comme les taches sur la peau ou encore les brûlures.
Elle a par exemple fait un shooting photo avec une grande brĂ»lĂ©e qui a subi une dĂ©charge de vingt mille volts. Et c’est par ce genre de travail, en autres, que les personnes redĂ©couvrent leur corps et (rĂ©)apprennent Ă  l’aimer.

L’amour de soi est une valeur primordiale pour elle.

Pour ces inspirations elle nous cite la musique (Muddy Monk), la mythologie, le monde des légendes, du cinéma (Alabama Monroe) et des lectures autour de la spiritualité et du monde ésotérique.

Elle a dĂ©jĂ  travaillĂ© pour Le Sonic (salle de concert amĂ©nagĂ©e sur une pĂ©niche Ă  Lyon), pour des tatoueurs et encore pour Woman Lyon (Studio photo, Espace beautĂ©, galerie d’art, coworking).

Crédit photo : Florine Vialle

Comme un grand nombre de personnes travaillant dans le domaine de l’art et de la culture, Florine a aussi Ă©tĂ© impactĂ©e par la pandĂ©mie. Elle dit elle-mĂȘme “ça l’a coupĂ© dans son Ă©lan crĂ©atif”.

Elle ne se laisse pourtant pas abattre pour autant et a pour ambition de poursuivre son projet photographique de fin d’étude que la crise sanitaire a Ă©courtĂ© : une sĂ©rie abordant l’archĂ©type de la sorciĂšre d’un point de vue fĂ©ministe. 

Nous vous invitons Ă  dĂ©couvrir son univers atypique et bienveillant ou le body positive et le gothique s’entremĂȘlent.

Camille Rey, Rédactrice pour CCC Média 

Partagez l'article
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube