Rachid Benzine : à la lumière de l’Histoire humaine !

Couleur Café 

présente

Rachid Benzine,

un regard d’historien sur la question de l’Islam …

Du 7 au 9 juillet le Parc de la Tête d’Or accueillait le festival Dialogue en Humanité. Evènement citoyen annuel, il aspire à rassembler autour de la question de l’humanité, offrant à tous un accès libre et gratuit aux divers débats/conférences, agoras et spectacles. Parmi les invités cette année, Rachid Benzine, penseur, islamologue, politologue et enseignant, venu faire une lecture théâtrale de son livre « Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ? ». Rencontre avec un penseur de notre temps.

Quand le cœur devient trop lourd de voir partir nos fils et filles au nom de l’Islam, comprendre, écouter et expliquer les maux/mots de chacun devient primordial.

Si le débat sur la question est bien ouvert dans le champ médiatique, c’est souvent pour en présenter une vision manichéenne, entre combat idéologique et « surreprésentation » des « experts » du fait religieux.

Bien loin de ses approches faussement objectives portant à confusion, Rachid Benzine, islamologue, politologue et enseignant propose un tout autre regard sur ce sujet en discussion. Intellectuel à l’écoute de son temps, il explore le sujet de l’Islam sous la lumière de l’Histoire, des Sciences humaines et sociales. Car avant de pouvoir expliquer, il faut pouvoir comprendre.

« Pourquoi de jeunes hommes et jeunes femmes, nés dans mon pays, issus de ma culture, dont les appartenances semblent recouvrir les miennes, décident-ils de partir dans un pays en guerre et de tuer au nom d’un Dieu qui est aussi le mien ? »

Spécialiste de l’Islam, Rachid Benzine s’attarde surtout à en étudier le phénomène de radicalisation. Auteur de plusieurs livres dont « Le Coran expliqué au jeunes », « Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir », mais aussi le tout nouveau « Finalement, il y a quoi dans le Coran ? », il développe une réflexion proche du fait historique et sociétal. A l’écoute des musulmans concernés par ces questions, il prend le temps de rencontrer et d’échanger afin de construire ses propos dans la justesse et la pertinence.

Sensible face à cette jeunesse qui part rejoindre les rangs de Daesh, l’intellectuel vise avant tout à instruire et rompre le fantasme collectif. Il nous explique ainsi que la plupart des jeunes s’engageant au nom de l’Islam ont généralement peu de connaissances historiques. Déconnectés du monde dans lequel ils vivent, ils cultivent un certain imaginaire d’ensemble ; car « Daesh a ce pouvoir de conquérir tant les territoires que les esprits. »

Des jeunes radicalisés issus de tous milieux

Bien que la masse médiatique tend à nous démontrer que la jeunesse radicalisée est principalement issue des milieux sociaux les plus difficiles, Rachid Benzine vient ici restaurer le fait réel : la jeunesse de Daesh n’a ni nationalité, ni culture, ni appartenance sociale, au sens où elle provient de tous horizons, tous territoires et toutes cultures. Là est le véritable point sur lequel l’on peut se pencher. Daesh capte le Jeune, d’ici et d’ailleurs et tire sa puissance en ce qu’il est à la fois une révolution politique et idéologique.

« Finalement, il y a quoi dans le Coran ? »

Avec son dernier livre « Finalement, il y a quoi dans le Coran Rachid Benzine aboutit d’une certaine façon ses propos présentés dans « Le Coran expliqué aux jeunes ». Là où ce dernier défini plutôt les problématiques générales du Coran , ce nouveau vient en complément, approfondissant des questions plus précises telles que la question du voile ou encore celle de la violence…

Bien qu’il cherche surtout à expliquer aux jeunes les facettes du Coran, ses livres sont loin de leur être réservés. Expliquant simplement les questions relatives à l’Islam dans notre monde contemporain, ils peuvent être lu par tout curieux soucieux d’éveiller ses connaissances et réflexions sur le sujet.

Accessible et ouvert sur l’autre, Rachid Benzine a cette capacité de traiter le fait religieux avec un œil nouveau, un regard conscient et objectif, à la lumière de l’Histoire humaine et des faits sociétaux. Une œuvre intellectuelle tant sensible que pertinente.

Lucie Sancier Thebault   

Une réflexion au sujet de « Rachid Benzine : à la lumière de l’Histoire humaine ! »

Les commentaires sont fermés