Mohamed , « un médiateur engagé »

Couleur Café Citoyen

présente

Mohamed, « un médiateur engagé »

En ce début de juillet, l’équipe de Couleur Café est partie à la rencontre de Mohamed Abcha, médiateur au Service Médiation Sociale de la ville de Saint-Fons. Durant une matinée, il nous a permis de le suivre dans sa ronde quotidienne afin de percevoir l’étendue de ses activités.

Découverte d’une profession dynamique et profondément humaine…

Quand les difficultés de la vie quotidienne deviennent trop présentes, qu’elles soient d’ordre personnel ou professionnel, tous apprécions une main tendue venant offrir un soupçon de quiétude. Seulement, rares sont ceux qui en feront le geste.

Parmi ces hommes et femmes de l’ombre qui agissent pour aider leur prochain, Mohamed Abcha, médiateur au Service Médiation Sociale sur la commune de Saint-Fons.

Accueillant et motivé, Mohamed a reçu notre équipe, au sein de son bureau, ce mardi 11 juillet, nous accordant un moment pour partager ensemble sur son métier de médiateur, son parcours et ses ambitions. Nous autorisant à le suivre sur une partie de sa journée, il nous a permis de mettre en lumière un métier polyvalent et profondément humain.

Polyvalence et rapport humain

Médiateur en CDD au Service Médiation Sociale de la ville de Saint-Fons depuis mars 2016, il effectue des activités multiples, dont l’objectif est d’apaiser les éventuelles tensions présentes sur la commune. Mais, pour que cette tranquillité générale s’installe dans le temps, il faut aussi et avant tout améliorer la situation personnelle de tout un chacun.

En cela, le métier de médiateur demande une grande polyvalence et de la réactivité face aux diverses situations. Il s’agit tant pour Mohamed d’apporter un soutien personnel aux individus qui le sollicitent, que de se rendre à même le terrain, régler des conflits de plus grande ampleur. Son rôle vise avant tout à améliorer le dialogue au sein de la commune, à la fois entre les habitants eux-mêmes qu’entre les habitants et les institutions. Constamment à la rencontre des citoyens, il a aussi pour but de faire remonter les dysfonctionnements, et chercher ainsi à les restaurer.

Passionné par son métier, Mohamed nous confie qu’il signerait de suite si l’occasion d’un CDI se présentait pour lui. Pourtant, il n’avait pas vocation à se diriger vers un tel secteur d’activité. Après un master en langues étrangères appliquées à l’Université Lumière Lyon II, il débute sa carrière par un poste d’assistant d’éducation avant de basculer vers un emploi de chargé de relation.

Ce n’est qu’en 2015 qu’il décide de changer de cap, et se lance ainsi dans une formation aux métiers de l’insertion. Doté de grandes qualités humaines, il intègre très vite le SMS en tant que médiateur.

Un métier où l’on se sent utile

Ce qui lui plait avant tout dans cette activité, c’est le rapport humain qui en découle. Véritablement altruiste et bienveillant, il s’attarde chaque jour à écouter et orienter les usagers vers ce qui pourrait les aider, et les faire avancer dans leur parcours de vie.

Médiateur est un de ces métiers de liaison entre le peuple et les institutions, mais aussi entre concitoyens eux-mêmes. C’est un métier qui fait sens pour Mohamed, lui qui aspire à être utile pour aider son prochain.

Si aujourd’hui, il travaille sur tous les aspects de la médiation, il désire à l’avenir se concentrer sur le domaine de l’insertion, accompagner les personnes vers un mieux vivre et un mieux être.

Lucie Sancier Thebault

Photos : Lucie Sancier Thebault et M.S.

Montage vidéo : M.S. et Lucie Sancier Thebault

2 réflexions au sujet de « Mohamed , « un médiateur engagé » »

  1. Un grand merci à l’association couleur café qui relate le quotidien des agents de la commune, des graines de talents ou encore des évènements marquants par le biais de superbes reportages.

Les commentaires sont fermés