« L’Ineffable Théâtre »

Couleur Café Citoyen

présente

L’Ineffable Théâtre

 

Fondée il y a 9 ans, la Compagnie « Ineffable Théâtre » propose du « Physical théâtre », créations mêlant théâtre, danse et performance. Dirigée par Benjamin Forel et composée d’une quinzaine de personnes, allant des techniciens, aux comédiens/artistes/danseurs, elle a la particularité de présenter ses œuvres au sein de lieux éphémères, souvent friches industrielles abandonnées, qu’elle aménage elle-même le temps d’une saison.

Aujourd’hui présente au Hangar, situé 115 rue Lacassagne dans le troisième arrondissement de Lyon, elle ouvre pour la première fois ses portes à des artistes en carte blanche.

Découverte d’une Compagnie en perpétuelle renouvellement.

L’art n’existe pas, l’art c’est vous 

Si le spectacle vivant est aussi attrayant, c’est qu’il a ce pouvoir de réflexion, tant sur la création artistique que sur l’être humain lui-même. Mettant en scène des questionnements et démonstrations d’idées/ d’émotions/ de ressenties, il parle par le corps davantage que par la voix. C’est le visuel qui résonne en nous, entre rencontres et autres regards. Les corps physiques y forment l’espace, offrant aux spectateurs un tableau mouvant et éphémère.

L’Ineffable Théâtre, compagnie lyonnaise active depuis bientôt 10 ans, propose du « physical theatre », un théâtre dans lequel le corps des artistes est la principale matière de l’œuvre. Liant danse, théâtre et performance, la compagnie propose des créations particulièrement vivantes, poussant le spectateur à redéfinir sa propre place face à ce qui lui est présenté.

Héritière des tendances nées dans les années 1970, la Compagnie exporte ses pièces hors des lieux traditionnels de culture et de représentation théâtrale pour s’installer dans des endroits atypiques et éphémères. A chaque nouvelle pièce, un nouveau lieu.

Le spectacle vivant est un spectacle de l’instant, les énergies s’en dégagent éminemment, qu’on les saisisse ou qu’on les laisse. Sensible à en développer toute la subtilité, l’Ineffable Théâtre, dirigé par son metteur en scène Benjamin Forel, pousse la notion d’instant-T à son paroxysme en proposant des lieux de représentation éphémères. On y questionne le temps et l’espace ; comme une invitation dans un présent plus que jamais palpable.

« Le Hangar », lieu actuellement investi par la compagnie

Installée depuis le mois d’avril dans un bâtiment laissé à l’abandon, rebaptisé « le Hangar », la Compagnie a présenté durant 6 semaines sa dernière pièce « Didascalies » avant d’ouvrir ses portes pour l’été à des artistes en carte blanche.

Friche industrielle, le Hangar a nécessité un aménagement conséquent, allant de l’électricité à la décoration ainsi que des remises aux normes pour accueillir le public. Aujourd’hui réel lieu chaleureux et convivial, il aura fallu trois semaines à toute l’équipe pour rendre l’espace tel qu’il est devenu.

La Compagnie crée ainsi son œuvre dans sa totalité, pouvant aménager librement l’espace de représentation. La pièce présentée n’en devient que plus pertinente puisque l’aménagement du lieu y vient en résonance. C’est un art total, une pensée libre du tout. La réflexion s’exporte plus fort, plus loin.

La pièce « Didascalies », pièce interactive questionnant le pouvoir du collectif en démocratie, a pu y développer toute sa richesse avec un aménagement du public en forme d’agora. Durant une heure on y a questionné tant la responsabilité de celui qui parle trop que de celui qui ne parle pas.

Ayant acquis un public fidèle et régulier, « l’Ineffable Théâtre » l’accompagne toujours à franchir de nouvelles portes pour aller vers l’inconnu. Moment fort et marquant, ses représentations s’ancrent comme une oasis sensorielle éphémère dans la pratique artistique.

Tout y est à créer et vivre ensemble, artistes et spectateurs s’articulent en corrélation constante. Les artistes extérieurs invités doivent eux aussi apprendre à s’adapter au lieu, souvent dans un court temps, offrant spontanéité et magie de l’instant. La rencontre se forme dans l’immédiat, laissant des spectacles uniques.

L’Ineffable Théâtre s’autoproduit, et vit ainsi en partie de son public. Même si il est aujourd’hui également subventionné par la ville de Lyon, il a su majoritairement s’émanciper, offrant une réelle liberté d’actes et de pensées au travers de ses œuvres créées. La Compagnie est un véritable laboratoire de créations artistiques vivantes, s’appuyant sur le corps des interprètes, leurs vécus, leurs expériences et leur sens. Car, comme le dit si bien Benjamin Forel « tout ce qui n’est pas interdit est autorisé ».

Le Hangar sera rendu au mois d’octobre à son propriétaire, redevenant friche industrielle. L’Ineffable Théâtre s’installera dans un nouveau lieu encore tenu secret. On reste jusque-là à l’écoute des mouvances et trajectoires, empli de nouvelles énergies ; car, si le spectacle disparaît emportant avec lui temps et espace, l’écho dans l’esprit et le cœur se fait long.

Lucie Sancier Thebault

Couleur Café Citoyen tient à remercier tous les partenaires qui grâce à leur soutien, rendent possible le développement de CCC Média.

Média de proximité qui donnent la parole aux citoyens et acteurs de nos banlieues. 

Nos Partenaires en page d’accueil : http://ccc-media.fr/ils-nous-soutiennent/