« Regards croisés » : 2 Artistes, 2 Disciplines !

Couleur Café Citoyen

présente

« Regards croisés » : rencontre avec Mory et Benjamin !

 

Décembre 2019, CCC Média a assisté au vernissage de la double exposition sur le nu artistique, « Regards croisés » entre Mory Ouattara et Benjamin Air, rencontre de deux artistes à la Galerie « Feux d’artistes », au 20 rue Royale dans le 1er arrondissement de Lyon.

C’est à 20h, dans un nouveau lieu culturel à Lyon, la galerie d’Art « Feux d’artistes », que Mory et Benjamin ont présenté leur travail. Si nous avions déjà rencontré Benjamin Air, il y a quelques mois, lors de son exposition photographique « Belles Ainsi », nous avons appris, en cette occasion à connaître Mory Ouattara, jeune artiste peintre qui a ouvert son Atelier/Galerie.

Repéré par Gilbert Coudène

Mory Ouattara est un artiste autodidacte peintre et sculpteur, originaire du Burkina Faso. Il commence la pratique de son art dans son pays d’origine puis repéré par Gilbert Coudène, il obtient une bourse et vient faire ses études à Lyon, à ÉCohlCité, établissement international d’enseignement supérieur en art mural. Il occupe un poste de médiateur artistique et cultuel auprès de l’Est Métropole Habitat pendant quelques temps puis décide de se consacrer totalement à son art en ouvrant sa propre galerie d’art.

Crédit photos : Quentin strousser pour CCC Média

Après avoir expérimenté plusieurs techniques comme le Batik ou encore le Bogolan, son enseignement à l’art mural lui fait découvrir l’acrylique, le fusain, l’aquarelle, la peinture à l’huile et le couteau, technique ici utilisée exclusivement pour cette exposition.

« Je ne cherche pas à peindre du joli »

Cette exposition commune sur le nu permet à Mory de s’adonner à son art et à sa recherche principale : l’étude et la compréhension du corps humain. Il nous confie « le corps humain offre un nouveau regard à chaque mouvement », c’est ainsi qu’il met les corps à nu, sa volonté est de retranscrire les sensations, «  Le joli est subjectif , je veux transmettre une émotion ». Mory décrit sa peinture comme un acte non réfléchit, sa main est libre, il ressent le moment présent. Dans cet état d’esprit, il nous présente une dizaine d’œuvres de nu, avec pour modèles des amateurs, modèles communs aux œuvres du photographe Benjamin Air, l’une des particularités de cette exposition croisée

Deux arts qui se rencontrent

En effet, le photographe Benjamin Air a donné suite à son projet « Belles Ainsi »,  révélant les femmes au naturel, avec une lumière sans aucun trucage, ajoutant quelques clichés à son œuvre, certains de ses modèles ont posé sous l’œil aguerri du peintre. Exposition attrayante, car deux regards se posent sur un même modèle, nous apercevons les différences et les possibilités qu’offrent les deux disciplines. Si la photo fige un moment précis et émouvant, la peinture offre une grande liberté d’interprétation, ainsi l’un d’écrit la beauté extérieure et l’autre peut aller chercher plus en profondeur, deux manières d’atteindre l’âme.

En dessous des œuvres, nous trouvons un petit cartel où les modèles ont décrit leur ressenti sur la séance et le rendu de la production.

Une exposition tous les dix jours

De nombreuses expositions temporaires sont organisées à la Galerie/Atelier « Feux d’artistes ». Mory Ouattara à la volonté de présenter une exposition tous les dix jours, soit 3 par mois, en plus de tout ce qui est déjà proposé. Nous pouvons aussi y retrouvez « la Grotte », un espace/défouloir où l’on peut peindre à sa guise pour se détendre. Une salle louée à l’heure où la peinture et les pinceaux sont fournis, peindre sur une grande fresque commune, le but étant de se défouler par l’art et non de peindre le plus beaux tableaux du monde. La galerie propose à partir de janvier des apéros/peinture où, le temps d’une soirée vous testerez différentes techniques, soirées modèle vivant, cours de dessin et d’architecture,  cours d’hypno/peinture, des soirées de philo/peinture et de la musico/peinture. Un vaste programme qui attend les lyonnais dès ce début d’année 2020, pour se détendre et apprendre ensemble…

Quentin Strousser pour CCC Média

 

Partagez l'article