« La Salve » !

Couleur Café Citoyen 

Présente

« La Salve »

 

CCC Média est allé à la rencontre d’Aurélie De Foresta, comédienne, metteuse en scène et performeuse. Elle et sa troupe “La Salve” axent leurs représentations sur le thème du genre et de la sexualité, dans un héritage de cabaret.

crédit photos : CCC Média

Une vie de théâtre

Pour Aurélie, la scène est l’affaire d’une vie. Dès l’enfance, elle faisait des danses folkloriques et chantait. Au lycée, elle découvre le théâtre et décide de vivre de cette passion. Elle y consacre ainsi tout son temps.

“Tout se fait petit à petit, quand on ne lâche pas”

Aujourd’hui, ces inspirations principales sont à caractère osé : BDSM, cordes (shibari), … Le cirque et les expositions de corps humains (nains, femmes à barbe, …) sont également un héritage qu’elle revendique. Le corps, l’intime sont pour elle politiques.

Aurélie donne régulièrement des représentations dans des EHPAD, des prisons, des écoles et des collèges. L’idée est de toucher le plus de spectateur.ice.s possibles, quel.le.s qu’ils soient, sans avoir à adapter son œuvre.

“C’est avant tout à l’artiste de se positionner, le public aime ou non, mais toi t’as fait ton job”

Un cabaret moderne

Depuis sa formation en février 2019 la troupe se produit régulièrement dans des bars et des salles comme le Nid de poule (fermé depuis),  où elle fait régner une ambiance drag-queen et drag-king. Le travestissement et les allusions sexuelles sont au centre de ces représentations, dans le but de transmettre l’émotion des artistes au public.

“On veut surtout poser des questions, plus on questionne, plus on ouvre de portes”

Ainsi, le groupe s’intéresse à des sujets de société, comme les travailleur.euse.s du sexe ou les femmes travesties pour faire des métiers d’hommes.

Derrière le nom de La Salve se cachent plusieurs jeux de mots, références aux origines slaves d’Aurélie, à l’anglais “slave” (esclave), ou encore à la bible (salve regina, …). Autant de sujets également abordés dans les représentations.

Si la troupe était jusque-là prospère, la crise sanitaire a chamboulé toute l’organisation.

“On a perdu tellement de dates,… on était lancé sur une fois par mois et ça permettait de faire venir tellement de monde !”

L’arrêt des représentations a entraîné une grande perte de temps et d’argent pour l’ensemble des membres du groupe. Il faudra attendre le retour des programmateur.rice.s pour trouver une salle capable d’accueillir La Salve sur sa scène.

crédit photo : CCC Média

Un théâtre ambulant

A côté de La Salve, Aurélie joue et met en scène plusieurs autres spectacles. Ainsi, avec L’Alchimique Cie (une autre compagnie d’artistes), deux autres pièces originales sont jouées presque tous les jours de la semaine depuis cet été à Avignon.

La première est “un spectacle créatif itinérant” dans lequel le public est invité à suivre la pièce le long d’un itinéraire bucolique, dans le thème de la vie post-covid, des complots, du vaccin et de la 5g. La deuxième, intitulée “La nuit au cirque” est un spectacle plus classique se déroulant en plein air dans un décor de cirque.

Nous vous invitons à suivre Aurélie De Foresta ainsi que La salve sur Facebook et Instagram pour suivre leurs actualités !

Clément Lamazou, rédacteur pour CCC Média

 

Partagez l'article
Facebooktwitterlinkedinrssyoutube